States of Grace

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Destin CRETTON
Acteurs :
  Brie Larson, John Gallagher Jr, Kaitlyn Dever, Rami Malek, ...
     
Genre :
  Drame
Durée :
  1 h 35
Date de sortie :
  23/04/2014
Titre original :
  States of Grace
 
Note "critique" :
  3,00
 Classement 2014
  14 / 181

Résumé :
.O

xx
.O
Grace s'occupe d'un foyer pour adolescents difficiles. Dans son équipe composée de personnalités peu expérimentées, la foi domine. Un jour, une nouvelle pensionnaire arrive, renvoyant Grace à son adolescence.
.O.

Xavier
@ @ (+)

.O.
25/04/2014
Je n'avais pas vu une seule image de ce film, l'affiche ne donne pas envie de s'interroger sur son contenu et le titre pas plus... comment me suis-je retrouvé dans une salle à le voir ? La magie des "journées ciné" ou j'enquille 4-5 films ce qui permet, pour des contraintes horaires, de laisser leur chance à des longs métrages qui n'étaient pas dans ma "liste des films à voir prioritairement (à 10-15 sorties par semaine dont 2-3 minimum qui me tentent, c'est dur de tout voir !) sachant que j'avais repéré le film dans le top3 des films sortis en 2014 sur une des signatures d'un intervenant du forum d'allociné donc j'avais envie de lui laisser le bénéfice du doute.

Le résultat sera, suivant votre humeur en rentrant dans la salle, soit rempli de clichés, soit poignants. Contre toute attente j'ai été embarqué par cette tranche de vie d'un foyer de gamins cabossés par la vie. On pourra s'interroger sur l'impression donnée par ce film qu'il faut "soi-même subit des trucs horribles pour aider les gamins qui sont dans la même situation" et le scenario se prend les pieds dans le tapis en laissant penser que la réponse est un OUI à 100% et que seuls les gens de terrains peuvent sentir les choses... sans cela, le film aurait eu sa 3ème @ et même peut-être la 4ème (hum... peut-être pas non plus).

Il faut dire que cette bande de gamins est vraiment touchante, que leur situation n'est pas déclinée comme une carte d'identité mais qu'elle se révèle au fur et à mesure (et encore, pas pour tous) et qu'on a vraiment de quoi être touché par ce qu'on voit, ce qu'on entend, ce qu'on imagine... est-ce que cela suffit à en faire un excellent film ? la réponse est très clairement non, mais c'est rare que je sois ému au cinéma et je vais éviter de faire mon insatisfait de base pour dire simplement que c'est le film qui m'a le plus marqué aujourd'hui(alors que j'ai vu "Dans la cours" et "Girafada" mais aussi "Rio 2" et "Babysitting") bien qu'il ne sera sûrement pas le plus marquant de l'année.
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # # (+)
.O.
Bien des tâcherons auraient tartiné leur récit de pathos gênant et larmoyant, or destin Cretton, lui, a préféré la délicatesse. L'extrême sensibilité. C'est pourquoi son film, au pouvoir envoutant, sonne aussi juste et vrille à ce point nos coeurs.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil