Girafada

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Rani MASSALHA
Acteurs :
  Saleh Bakri, Laure De Clermont-Tonnerre, Ahmad Bayatra, ...
     
Genre :
  Drame
Durée :
  1 h 25
Date de sortie :
  23/04/2014
Titre original :
  Girafada
 
Note "critique" :
  2,33
 Classement 2014
  45 / 181

Résumé :
.O

xx
.O
Yacine, un vétérinaire du dernier zoo de Palestine, vit seul avec son fils Ziad. dans la solitude et au milieu de la guerre, le petit garçon tisse des liens avec deux girafes et semble même parfois communiquer avec elles.
.O.

Xavier
@ @

.O.
25/04/2014
Voilà un joli film pour une histoire qui avait tout pour être adaptée au cinéma. Un zoo en Palestine ? Où est le problème ! Il aurait pu être intéressant de développer l'importance de ce zoo pour les habitants du coin et de ne pas se centrer uniquement sur ce père vétérinaire (et son fils) qui paraît bien seul dans cet endroit gouverné par un directeur qui joue aux cartes et semble se ficher comme de l'an 40 de ce qui se passe dans son zoo.

Du coup le film verse dans la fable hollywoodienne et si vous avez vu l'extrait, vous risquez de vous ennuyer, tout le film étant raconté dedans (il faut dire que 90 secondes sur 1h25 ça fait beaucoup). Il faut dire que niveau rebondissement, on a le droit à de nombreux clichés (le passage des check-point) et qu'on ne comprend pas trop la tension de l'armée à certains moments.

Heureusement, il reste les acteurs et le duo père/fils fonctionne très bien, le petit gamin étant vraiment convaincant. La journaliste française dépareille au milieu mais on pourra me dire que ça n'a rien d'anormal et, au final, le film est un joli message d'espoir bien qu'il finisse sur une note poignante qui, là encore, est évacuée par le générique de fin comme si les scénaristes étaient bien conscients de ce qu'ils proposent et se refusent à voir le coté sombre de ce conflit pour ne garder que le coté positif de l'histoire.

Ce choix est contestable et explique la difficulté que j'ai eue à me laisser embarquer dans ce film mais je noterais quand même @@ car il faut du mérite pour ne pas sombrer dans la noirceur quand on doit vivre dans ces conditions au jour le jour.
.O.


Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # #
.O.
Cette fable sur les absurdités d'un conflit sans fin est douce et pleine d'espoir.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil