Wrong cops

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Quentin DUPIEUX
Acteurs :
  Mark Burnham, Eric Judor, Marilyn Manson, ...
     
Genre :
  Comédie
Durée :
  1 h 25
Date de sortie :
  19/03/2014
Titre original :
  Wrong cops
 
Note "critique" :
  1,00
 Classement 2014
  177 / 181

Résumé :
.O

xx
.O
Duke, un flic mégalo et corrompu de la Cité des anges, patrouille en voiture, musique à fond dans son habitacle. Un jour, il rencontre David Dolores Frank aux goûts musicaux très discutables et se met en tête de reprendre son éducation musicale.
.O.

Xavier
0

.O.
21/03/2014
Pour le mode quitte ou double, demandez "Quentin Dupieux", génie adulé par la critqiue qui a réalisé deux films avant celui là que j'ai apprecié de manière dimatralement opposée : si "steak" m'avait laissé complètement froid, "Rubber" avait terminé dans le top15 de mon année 2010 et c'est en pensant à lui que j'ai tenté ce "Wrong Cop" qui ne m'inspirait pas plus que ça...

Hum... comment dire ça sans être méchant ? Aller soyons soft : c'est du niveau de "Steak" :-p Ca ne vous aide pas ? Bon... je vais faire un effort : le film est raté dans les grandes largeurs. Si il se veut un "hommage" aux films de flics avec clins d'oeil appuyés aux tics des réalisateurs qui affectionnent ce genre (avec les nombreuses images fixes pour marquer la fin d'un plan par exemple), aux scénaristes qui ont souvent des idées à 2 sesterces et à l'irrévérence en règle générale... cela reste très bas de gamme.

Le scénario est très limité, les acteurs ne m'ont pas fait rêver (Éric Judor récupère un rôle sans intérêt, Marylin Manson ne m'évioque rien du tout donc je ne l'ai même pas reconnu...), les dialogues font mouche une fois sur 142 (oui, oui : j'ai compté !!!  ), la musique idem (avec une fixette désagréable sur certains morceaux... ).

Mais qu'est-ce que je pourrais sauver dans ce film ? Pas grand-chose donc je peux tenter de sauver votre temps et/ou votre porte-monnaie en vous le déconseillant fortement  :-)
.O.


Première :
¤
 
Studio / Ciné Live :
# #
.O.
Pour

(...) Wrong Cops, en clair, c'est un nid à scènes cultes, une succession de sketches jouissifs à se repasser en boucle. Peu importe la vague intrigue, Dupieux se régale avec sa galerie de losers (tous des poulets) odieux ou pathétiques. Dans un style visuel identifiable, tendance parodie de série Z, cet ovni se vautre avec classe dans le non-sens, la transgression et le mauvais goût. Un peu comme si les Farrelly avaient revisité Bad Lieutenant. Culte, on vous dit !

Contre

Le précédent film de Dupieux, Rubber, avait au moins le mérite de donner à s'interroger sur l'ovni qu'il était. Mais plus cette fois. Wrong Cops n'a, en fait, ni sens ni intérêt, simple juxtaposition maladroite et artificielle de sketches bêtes et méchants sur des flics stupides, vulgaires et embarrassants pour l'espèce humaine. Le cinéaste porte l'absurde, pourtant si cher à son coeur, à son niveau le plus bas et finit par lasser avec son politiquement incorrect gratuit, quitte à devenir énervant avec cet humour déjanté malheureusement vite ringard. S'il semble avoir réalisé Wrong Cops pour son seul plaisir personnel, sa private joke ne fait plus rire à force de nombrilisme suprême (il signe scénario, réalisation, montage et musique). Comme quoi, on n'est jamais si mal servi que par soi-même.
.O.


Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil