How I Live Now (Maintenant c'est ma vie)

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Kevin MACDONALD
Acteurs :
  Saoirse Ronan, George Mackay, Tom Holland, ...
     
Genre :
  Drame
Durée :
  1 h 45
Date de sortie :
  12/03/2014
Titre original :
  How I Live Now
 
Note "critique" :
  2,66
 Classement 2014
  58 / 181

Résumé :
.O

xx
.O
Daisy, une adolescente new-yorkaise, passe pour la première fois ses vacances chez ses cousins dans la campagne anglaise. Rires, jeux, premiers émois… Une parenthèse enchantée qui va brutalement se refermer quand éclate sur cette lande de rêve la Troisième Guerre Mondiale…
.O.

Xavier
@ @

.O.
21/03/2014
Après deux mauvais films ("Wrong cops" et "Patéma et le monde inversé"), j'ai du mal à savoir si j'ai apprécié ce film car j'étais en mode "compensation" ou s’il est vraiment bon (surement un peu des deux).

Les clichés du départ (l'américaine qui débarque chez les bouseux anglais - bah oui, ils habitent à la campagne !) colleront aux basques du personnage principal féminin (évidemment mal dans sa peau mais qui va surmonter ses problèmes et tenir quand il le faudra) mais son environnement est traité de belle manière en quelques plans, quelques phrases, que ce soit pour les personnes qui apparaissent à l'écran ou pour cette guerre dont on ne comprend pas grand-chose...

Cela m'a rappelé les discussions avec mes grands-parents sur les "temps de guerre" : on a l'image de "il faut sauver le soldat Rayan" ou des batailles frontales, de la résistance dans le maquis mais qu'en était-il pour les civils non réquisitionnés ? la seconde guerre mondiale a duré 6 ans, c'est long ! on se dit que des soldats se battaient pas si loin et on se demande comment cela se vivait au jour le jour...

Bonne question, pas vraiment de réponse mais... cela reste vrai aujourd'hui (dans une moindre mesure) : quand on entend parler de guerre ici ou là, on a du mal à se sentir concerné pendant un long moment, happé que l'on est par notre petite vie de tous les jours.

Bref, il ne faudra pas chercher la petite bête dans le réalisme du scénario (survivre si longtemps sans boire, l’électricité qui arrive bien rapidement, etc...) ni chercher de réponses à certaines questions (qui fait cette guerre ? pourquoi ? la rapidité des évènements est aussi suspecte) mais on se laisse facilement dériver avec ces personnages qui, malgré leur peu de présence à l'écran, arrivent à marquer joliment la pellicule. Est-ce que je faiblit ? allez savoir mais je me suis laissé attendrir par ces petits acteurs qui apprennent à grandir plus vite que de raison. J'espère que cela marchera pour vous aussi :o)
.O.


Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # # #
.O.
Un vent violent se lève brusquement. S'ensuit une lointaine explosion, avant qu'une pluie de cendres noircisse la campagne anglaise. Au spectaculaire, Macdonald préfère la poésie. Y compris quand il filme une détonation cataclysmique. Les codes du blockbuster de fin du monde, il les balaie (un peu, toutes proportions gardées, comme le Melancholia, de Von Trier). (...) How I Live Now flirte donc avec la chronique teenage. Il explore, avec finesse et humour, les tourments de ses héros et d'une Daisy pleine de tocs. Bien sûr, le ciel s'assombrit dans la seconde partie, à la fois film de guerre et survival éprouvant. Mais, une fois encore, la manière dont le cinéaste scrute une nature aussi hostile que splendide invite à l'envoûtement. Et c'est parce qu'il apparaît toujours insaisissable que le film continue d'infuser bien longtemps après la projection.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil