Valérian et la Cité des mille planètes




 
Réalisateur :
  Luc BESSON
Acteurs :
  Dane DeHaan, Cara Delevingne, Clive Owen, ...
     
Genre :
  Science fiction
Durée :
  2 h 18
Date de sortie :
  26/07/2017
Titre original :
  Valerian and the City of a Thousand Planets
   
Note "critique" :
  3,00
 Classement 2017
   

Résumé :
.O

xx
.O.
Au 28ème siècle, Valérian et Laureline forment une équipe d'agents spatio-temporels chargés de maintenir l'ordre dans les territoires humains. Mandaté par le Ministre de la Défense, le duo part en mission sur l’extraordinaire cité intergalactique Alpha. Un mystère se cache au cœur d'Alpha, une force obscure qui menace l'existence paisible de la Cité des Mille Planètes. Valérian et Laureline vont devoir engager une course contre la montre pour identifier la terrible menace et sauvegarder non seulement Alpha, mais l'avenir de l'univers.
.O.

Xavier
@

.O.
31/07/2017
Je craignais le pire ce qui fait que, comme souvent dans ce genre de cas, j'ai été presque agréablement surpris : évidemment tout est dans le "presque" car si le film se regarde, il laissera une drôle d'impression à tous les fans du "5ème élement" (groupe sûrement restreint mais je revendique ma carte de membre !) puisque "Valerian" semble un brouillon de ce film sorti il y a pile 20 ans !

Je ne connais pas les BD qui ont servi de support au film mais Dane DeHaan ne m'a pas du tout convaincu dans le rôle de Valerian. Que ce soit physiquement (ce jeune poupon annonce qu'il a 9 ans de carrière derrière lui et 6-7 distinctions pour actes de bravoure) ou dans l'attitude globale, j'ai eu l'impression de voir pendant tout le film un gamin tout sage qui tentait de jouer au bad boy. Ses tentatives de séduction auprès de Cara Delevingne sont au niveau de ses dialogues (donc proche du 0) et suivre un film ou les deux personnages principaux sont têtes à claques n'aide pas.

Coté décor et personnages, Besson et ses équipes ont bien fait mumuse mais comme ils ont déjà fait mieux, l’élément de surprise est passé et, là encore, certaines scènes sentent le copier/collé mal digéré : prenez le numéro de Rihanna, c'est sympa mais regardez la Diva Dance dans le 5ème élément et la synchro avec Leelou qui fait le ménage dans le vaisseau et vous verrez la différence !

Coté scénario, c'est petit bras mais je m'attendais à pire. L'histoire se déroule sans aucun accroc et elle permet à chacun d'avoir son morceau de bravoure tout en restant bien linéaire. Je suppose que les BD ne devaient pas proposer mieux...

Côté musique, ce n'est pas Éric Serra qui est aux commandes mais Alexandre Desplat. J'aime beaucoup ce compositeur mais je n'ai rien entendu de remarquable à l'écran et ce que j'écoute depuis tout à l'heure porte parfois sa patte sonore mais je trouve qu'elle n'apporte pas d’identité propre au film :-/

Bref, ce "Valerian" est un n-ième rendez-vous manqué avec Luc Besson qui m'avait déjà déçu avec "Lucy", avec "Arthur", .... un film sans saveur qui sera très vite oublié à la différence des deux autres que j'ai vu aujourd'hui et dont je vous parlerai plus tard :-)
.O.


Première :
¤ ¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # # #
.O.
Besson adapte Christine et Mézières. Une réussite à la hauteur de son immense ambition.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil