Split




 
Réalisateur :
  M. Night SHYAMALAN
Acteurs :
  James McAvoy, Anya Taylor-Joy, Betty Buckley, ...
     
Genre :
  Thriller
Durée :
  1 h 57
Date de sortie :
  22/02/2017
Titre original :
  Split
   
Note "critique" :
  2,50
 Classement 2017
   

Résumé :
.O

xx
.O.
Kevin a déjà révélé 23 personnalités, avec des attributs physiques différents pour chacune, à sa psychiatre dévouée, la docteure Fletcher, mais l’une d’elles reste enfouie au plus profond de lui. Elle va bientôt se manifester et prendre le pas sur toutes les autres. Poussé à kidnapper trois adolescentes, dont la jeune Casey, aussi déterminée que perspicace, Kevin devient dans son âme et sa chair, le foyer d’une guerre que se livrent ses multiples personnalités, alors que les divisions qui régnaient jusqu’alors dans son subconscient volent en éclats.
.O.

Xavier
@ @ (-)

.O.
05/03/2017
Est-ce que Mister Night Shyamalan a enfin retrouvé sa grinta ? je me pose cette question à chacun de ses films depuis 18 ans et la fin du "Sixième Sens" qui a traumatisé une génération de cinéphile et lancé la mode des films à Twist. Incassable, Signes, Le village, La jeune fille de l'eau, Phénomènes, Le dernier Maître de l'air, After Earth, ... le réalisateur tourne régulièrement , déçoit régulièrement mais il a gardé une liste d'acteurs souhaitant tourner avec lui qui est longue comme le bras ce qui prouve que je ne suis pas le seul à espérer, à chaque fois, le voir revenir à son meilleur niveau.

Le thème de ce Split, associé à une phrase d'accroche aguicheuse sur l'affiche, m'avait donné envie de voir ce film tout en me laissant circonspect sur la manière dont les scénaristes allaient pouvoir développer 13 personnalités en moins de 120 minutes (pas besoin de sortit de Saint-Cyr pour voir qu'à moins de 10' par personnalité, certaines allaient sûrement passer à la trappe).

Le résultat est malheureusement prévisible : si les idées relatives à cette maladie sont vraiment passionnantes sur ce qu'elles ouvrent dans la compréhension du corps humain, le film se traîne un peu et ne parvient pas à instaurer une tension constante, comme "Room" - sur le thème de l'enlèvement - l'avait parfaitement réussi l'année dernière.

Qu'est-ce qui cloche ? Les relations avec la psy qui ne collent pas et ces trois gamines qui n'ont pas toute la même importance pour le scénariste. La fin du film vire au grotesque et fait basculer le film dans un univers qui n'a plus rien de crédible ce qui m'a sorti du film.

Au final il y a de bonnes idées, un acteur principal qui assure mais un film qui m'a laissé sur ma faim.
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # #
.O.
Les changements de personnalité de James McAvoy sont fascinants : il dévoile des expressions du visage, des voix et un langage corporel spécifiques à chacune d'elles. Le film aurait néanmoins gagné en force si tous ces personnages n'étaient pas définis par un seul trait de caractère.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil