Nocturnal Animals




 
Réalisateur :
  Tom FORD
Acteurs :
  Avec Amy Adams, Jake Gyllenhaal, Michael Shannon, ...
     
Genre :
  Policier
Durée :
  1 h 55
Date de sortie :
  04/01/2017
Titre original :
  Nocturnal Animals
   
Note "critique" :
  1,50
 Classement 2017
   

Résumé :
.O

xx
.O.
Susan Morrow, une galeriste d’art de Los Angeles, s’ennuie dans l’opulence de son existence, délaissée par son riche mari Hutton. Alors que ce dernier s’absente, encore une fois, en voyage d’affaires, Susan reçoit un colis inattendu : un manuscrit signé de son ex-mari Edward Sheffield dont elle est sans nouvelles depuis des années. Une note l’accompagne, enjoignant la jeune femme à le lire puis à le contacter lors de son passage en ville. Seule dans sa maison vide, elle entame la lecture de l’oeuvre qui lui est dédicacée...
.O.

Xavier
0

.O.
17/01/2017
La bande annonce laissait présager d'un film torturé et tortueux mais le résultat est d'une balourdise à toute épreuve. L'affiche le suggérait et il y a bien 3 histoires qui se superposent...
- le présent de l'héroïne qui évolue dans un monde argenté, cynique aux rapports artificiels,
- la fiction écrite par son ancien mari et qu'elle dévore avec autant d'attirance que de répulsion... Edward/Tony au fin fond du Texas emplis de dégénérés pour un road trip du plus mauvais gout qui ferait passer "Boulevard de la mort" de Tarantino pour un chef d’œuvre...
- le passé commun des jeunes amoureux et artistes en devenir en mode "coeur coeur paillettes"

Le danger à jouer aux apprentis cinéastes (Tom Ford venant essentiellement du monde de la haute couture) c'est de confondre le beau, le brillant, ... avec ce qui est intéressant pour un spectateurs. Si le début du film laisse présager du meilleur avec quelques scènes qui déclenchent de vrais sensations, le reste du film se fait avec un désintérêt de plus en plus marqué pour l'évolution des personnages.

Il n'y a pas grand chose à sauver du coté des acteurs avec Jake Gyllenhaal en écrivain qui se projette dans ses livres pour une enquête qui piétine et lui avec ou Amy Adams qui était bien meilleur dans "Premier contact" (film que je vous conseille si vous l'avez laissé passé en fin d'année).

Coté musique on à l'impression d'entendre une BO d'un James Bond d'il y a 20 ans ce qui n'est pas désagréable mais pas révolutionnaire et, au final, je ne vois que bien peu de points positifs pour sauver ce film du désastre.... Grumpf, 2017 commence aussi mal que 2016
.O.


Première :
¤ ???
 
Studio / Ciné Live :
# # #
.O.
Un récit esthétique mais trop inégal pour séduire.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil