Miss Sloane




 
Réalisateur :
  John MADDEN
Acteurs :
  Jessica Chastain, Mark Strong, Sam Waterston, ...
     
Genre :
  Thriller
Durée :
  2 h 12
Date de sortie :
  08/03/2017
Titre original :
  Miss Sloane
   
Note "critique" :
  1,83
 Classement 2017
   

Résumé :
.O

xx
.O.
Elizabeth Sloane est une femme d’influence brillante et sans scrupules qui opère dans les coulisses de Washington. Face au plus grand défi de sa carrière, elle va redoubler de manigances et manipulations pour atteindre une victoire qui pourrait s’avérer éclatante. Mais les méthodes dont elle use pour parvenir à ses fins menacent à la fois sa carrière et ses proches. Miss Sloane pourrait bien avoir enfin trouvé un adversaire à sa taille.
.O.

Xavier
@ @ (-)

.O.
08/03/2017
Le film démarre bien mais les scénaristes ont oublié que pour tenir la route, un duel est intéressant que lorsqu'il est équilibré (ou qu'il donne la sensation de l'être). Ici, il n'y a pas de duel : Jessica Chastain, alias Miss Sloane, a déjà tout prévu, tout vu, tout su, touffu... ça ne veut rien dire ? On s'en fiche ! Ce mix entre Michael Clayton et Erin Brockovitch évolue dans un film qui rappelle les ambiances des livres de John Grisham que je dévorais lorsque j'étais adolescent (vous ne connaissez pas ? Si si : "La firme", "L'affaire Pélican", "Le client", ...).

Les dialogues sont assez bien troussés mais l'histoire patine vite :
- les questionnements éthiques sont systématiquement évoqués pour mieux les évacuer,
- la vie du personnage principal est évidemment morne et factuelle ce qui donne une scène de fin absolument risible tant elle va, sans raison, à l'envers de tout ce que le film s'efforçait de montrer,
- la bataille contre l'équipe B est sans intérêt puisqu'elle se fait pilonner à tout va, le seul moment de doute étant inexplicablement passé aux oubliettes.

L'histoire tente de placer quelques moments forts mais globalement j'ai trouvé le film mou du genou, les anticipations perpétuelles du personnage principal et le manque de réaction de ses collaborateurs ou supérieurs enlevant toute réflexion.

Bref, rien de bien méchant dans cette trop belle mécanique qui ne laisse que peu de part au doute, à l'imprévu et aux belles joutes verbales. Dommage car l'idée était intéressante et je suis certain que la réalité doit aisément dépasser la fiction (la période électorale montrant que la différence entre coups bas et véritables informations est parfois limitée !).


.O.


Première :
¤
 
Studio / Ciné Live :
# # #
.O.
Cette intrigue où Miss Sloane est à la fois prédatrice et proie ne tient pas la distance.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil