Les Figures de l'ombre




 
Réalisateur :
  Theodore MELFI
Acteurs :
  Taraji P. Henson, Octavia Spencer, Janelle Monáe, ...
     
Genre :
  Drame
Durée :
  2 h 07
Date de sortie :
  08/03/2017
Titre original :
  Hidden Figures
   
Note "critique" :
  2,50
 Classement 2017
   

Résumé :
.O

xx
.O.
Alors qu'elle prépare un vol spatial historique, la NASA engage trois ingénieures afro-américaines qui doivent se battre pour se faire respecter.
.O.

Xavier
@ @ (+)

.O.
26/03/2017
Nommé aux Oscars 3 fois (meilleur film / meilleur second rôle féminin / meilleure adaptation ) mais battu dans les trois catégories par "Moonlight", "Fence" (avec Viola Davis) et encore "Moonlight", "Les figures de l'Ombre" débarquait tardivement sur nos écrans. Le destin de ces trois femmes travaillant à la NASA, à une époque ou la ségrégation était la règle en Floride, donne l'occasion de voir une belle histoire qui démarre tambour battant dès la première scène.

Les scénaristes n'ont pas fait dans la demi-mesure et ils ont poussé le curseur du cliché à fond, jouant avec une certaine réussite la carte du "feel good movie". Les trois femmes ont chacune un caractère et des aspirations bien différentes, elles ne se marcheront jamais sur les pieds et seront toujours présente l'une pour l'autre.

Le scénario est taillé aux petits oignons : les trois femmes auront des supérieurs qui les encourageront à dépasser la place qui leur est attribuée (pour l'ingénieure), qui ne feront rien du tout pour les aider (la chef de projet) ou qui seront pragmatique et ne jugeront que sur les résultats (la "calculatrice" qui joue allègrement dans la cour des chercheurs en physique)... elles feront un quasi sans fautes dans tout ce qu'elles entreprendront et, en face d'elles, on ne comprendra pas si l'acrimonie ressentie vient de leur couleur ou de la peur de se faire piquer leur boulot.

Pourquoi Kevin Costner est-il si ouvert à la discussion ? Pourquoi  accepte-t-il si facilement que les codes soient bousculés ? Mystère et boule de gomme... Pourquoi le personnage de Jim Parsons évolue si peu tout au long du film ? on pourrait penser que des personnes ayant fait des études soient plus ouvertes aux changements, non ? Ne cherchez pas de demi-mesure le film est résolument positif et si certaines ficelles paraissent énormes, il faut reconnaître que l'objectif visé est atteint :-)

Parmi les trois femmes, c'est la chef de projet qui est la moins mise en avant mais qui pose, en creux, les questions les plus intéressantes : le racisme "ordinaire", l'anticipation pour ne pas se laisser mettre de coté, .... cela donne quelques moments vraiment intéressants qui font décoller le film.

Bref, "les figures de l'ombre" bénéficie d'un casting 3 étoiles qui sert une très belle histoire (sûrement romancée mais pourquoi pas !). Ne cherchez pas une réflexion fine sur la ségrégation ou sur la manière de faire évoluer les mentalités. C'est dommage car il y avait une très belle matière première mais le film émargera sans soucis au-dessus de la moyenne :o)
.O.


Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # # #
.O.
"Les figures de l'ombre" s'impose comme un feel good movie libre de toute contrainte.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil