La La Land




 
Réalisateur :
  Damien CHAZELLE
Acteurs :
  Ryan Gosling, Emma Stone, John Legend, ...
     
Genre :
  Musical
Durée :
  2 h 08
Date de sortie :
  25/01/2017
Titre original :
  La La Land
   
Note "critique" :
  3,50
 Classement 2017
   

Résumé :
.O

xx
.O.
Au cœur de Los Angeles, une actrice en devenir prénommée Mia sert des cafés entre deux auditions.  De son côté, Sebastian, passionné de jazz, joue du piano dans des clubs miteux pour assurer sa subsistance.  Tous deux sont bien loin de la vie rêvée à laquelle ils aspirent… Le destin va réunir ces doux rêveurs, mais leur coup de foudre résistera-t-il aux tentations, aux déceptions, et à la vie trépidante d’Hollywood ?
.O.

Xavier
@ @ (-)

.O.
27/01/2017
Précédé d’une réputation ultra flatteuse, d’une victoire éclatante aux Golden Globes (Meilleure comédie ou comédie musicale, Meilleur acteur dans une comédie ou une comédie musicale, Meilleure actrice dans une comédie ou une comédie musicale, Meilleur réalisateur, Meilleur scénario, Meilleure chanson, Meilleure musique) et d’une ribambelle de nomination aux Oscars (avec quatorze nominations il égal le record de « Ève » en 1950 et « Titanic » en 1997), voici LE film a avoir vu en ce mois de janvier 2017.

Est-ce vraiment mérité ? Je répondrais évidemment par la négative puisqu’il arrive devant mon film préféré de l’année 2016 dans ce déferlement de nomination. Pour moi, il n’y a pas photo entre « La la land » et « Premier Contact ». Certes les deux films ne jouent pas dans la même catégorie (une comédie musicale contre un film fantastique) mais les deux genres sont considérés comme « mineurs » dans ce genre de cérémonie et si je n’ai pas détesté « La La Land » alors que je suis allergique aux comédies musicales j’ai trouvé les thèmes de « Premier contact » bien plus forts et intéressants.

Revenons à nos moutons avec la première scène qui m’a fait frémir sur mon siège : sur une bretelle d’autoroute, où les bouchons ont arrêté la circulation, les automobilistes sortent de leur voiture et se lancent dans une chanson et une chorégraphie travaillée mais sans relief pour moi. Gloups… si tout le film est de cet acabit, ça va être long.

Heureusement le réalisateur de « Whiplash » est un amoureux de la musique et il nous propose par la suite quelques morceaux qui resteront en tête des plus réfractaires pendant de longues semaines ;-)

Devant la caméra Ryan Gosling et Emma Stone en profitent mais l’histoire peine à emballer, les relations de ces jeunes gens qui veulent vivre leurs rêves mais n’y parviennent qu’au dernier moment (pfew…) ou en devant composer (ce qui est déjà plus réaliste) ressemblent à mille autres. Leur relation sentimentale est sur le même tempo et ils mettent bien longtemps à se mettre ensemble… Le film retrouve pourtant quelques couleurs sur la fin mais trop tardivement, tout « swing » ayant disparu chez moi.

Qu’est-ce qui fait que je prends plus de plaisir à réécouter les 45 minutes de la bande originale du film qu’à me rappeler de l’histoire de ce dernier ? Ce rythme qui anime les divers morceaux (mélancolique, enjoué, rêveur, sarcastique…) je ne l’ai pas retrouvé dans le scénario qui dilue ces capsules au profit d’une histoire qui s’éternise sans parvenir à passionner.

J’espère que vous aurez plus de chance que moi mais, quoiqu’il arrive, je vous conseille d’écouter la BO qui risque de tourner très régulièrement dans mes oreilles lors des prochains mois :o) la lala lalalalaaaaaaaaaaaaa :-p

P.S. : bande originale sur deeze ici ;-)
.O.


Première :
¤ ¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # # # #
.O.
À la fois tourné vers les maîtres du passé (....), moderne dans sa réalisation et éternel dans ses préoccupations, "La La Land" s'impose comme le plus beau et le plus enthousiasmant film ce de début 2017. L'Académie des Oscars peut commencer à graver quelques trophées à son nom.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil