Passengers




 
Réalisateur :
  Morten TYLDUM
Acteurs :
  Jennifer Lawrence, Chris Pratt, Michael Sheen, ...
     
Genre :
  Fantastique
Durée :
  1 h 56
Date de sortie :
  28/12/2016
Titre original :
  Passengers
   
Note "critique" :
  1,50
 Classement 2016
   

Résumé :
.O

xx
.O.
Alors que 5000 passagers endormis pour longtemps voyagent dans l’espace vers une nouvelle planète, l'un d’entre eux est accidentellement tirés de leur sommeil artificiel 90 ans trop tôt...
.O.

Xavier
@ @ (-)

.O.
29/12/2016
Après la bonne surprise "Premier contact", un second film de science-fiction débarque sur les écrans en ce mois de décembre. Comme pour le précédent, j'ai fais en sorte de ne voir aucune image, de ne lire aucune critique et de me contenter de cette affiche qui met en avant les deux stars les plus "banckable" d'Hollywood en cette année 2016, un petit vaisseau qui semble proche d'une planète et une phrase d'accroche digne de la saga Alien : "ils ne savent pas pourquoi ils se sont réveillés".

Le résultat est d'abord surprenant quand on ne connait rien du film et les aventures de Chris Pratt en mode "vendredi ou la vie sauvage" avec cette fois à disposition tout ce dont peu rêver un homme plutôt intéressante mais la réflexion sur les échanges possible avec des robots, le besoin d'échange humain pour ne pas devenir chèvre, etc... aurait mérité un traitement plus approfondie ce qui était tout à fait envisageable. L'étude ensuite sur la vie de couple en autarcie totale aurait pu prolonger activement cette idée du "nombre" idéal de personnes pour créer une société qui "tourne".

Finalement cette colonisation n'est pas éloignée de celle de l'Amérique ou d'autres contrées tout au long de l'histoire... montrer les motivations d'autres personnages, le choix fait par la société sur les métiers exercés par les 5000 présent et la manière dont cela influencera le développement de cette nouvelle planète, etc... il y a de la matière mais les scénaristes ont décidé qu'une partie de film potable serait suffisante et ils ressortent pour la seconde partie toutes les scènes habituelles des films catastrophes avec mélodrame habituel, sauvetage in-extrémiste, incohérences grotesques, ...

Bref, l'idée de départ était intéressante, son développement aurait pu être grandiose mais le film patine à mi distance avant de franchement se planter.
.O.




Première :
¤ ??
 
Studio / Ciné Live :
#???
.O.
non critiqué
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil