Moka




 
Réalisateur :
  Frédéric MERMOUD
Acteurs :
  Emmanuelle Devos, Nathalie Baye, David Clavel, ..
     
Genre :
  Thriller
Durée :
  1 h 30 
Date de sortie :
   
Titre original :
   Moka
   
Note "critique" :
  1,66
 Classement 2016
  48 / 106 

Résumé :
.O

xx
.O.
Desespére depuis la mort de son fils, Diane séjourne dans une maison de repos mais s'en échappe. Son détetctive privé l'informe sur la voiture qui a causé l'incident. Elle mène sa propre enquête et est persuadée que Marlène, la propriétaire d'une prfumerie à Evian, est la cause de son malheur....
.O.

Xavier
@ @ (-)

.O.
30/08/2016
Cette confrontation entre deux grandes actrices françaises avait tout pour me plaire mais elle tourne trop longtemps à vide pour que l'emballage final ne suffise à convaincre. Il flotte pendant un long moment un parfum de déjà-vu dans cet "affrontement" entre Emmanuelle Devos, qui mène l'enquête avec son air de chien battu peu subtil, et Nathalie Baye, qui semble s'être maquillée en mode "8 femmes". Côté masculin, ce n'est pas mieux les maris héritant de rôles fades qu'ils ne parviennent pas à transcender pendant que les jeunes "gamins" ne font guère mieux (le jeune homme servant les utilités pour faire avancer l'histoire... dans un rôle qui sonne encore plus faux que les autres).

Le pire, c'est que l'histoire n'est pas bête et qu'elle aurait pu faire une parfaite illustration sur les dangers de la justice "personnelle"... malheureusement, pour cela il aurait fallu qu'elle soit plus dérangeante, avec un scénario qui nous immerge dans la vie de cette femme qui a perdu son fils et sa vie tranquille et qui perd pied dans son désir de vengeance. Il aurait fallu des discussions plus constructives avec son mari sur ce qu'apporterait cet acte, il aurait fallu que Nathalie Baye ne se contente pas de dire quelle peut "avoir un côté obscure" mais le montre, il aurait fallu... occuper l'écran pendant les trois premiers quarts du film et non se contenter d'une fin qui lui donne du sens alors que la plupart des spectateurs ont déjà décroché.

Bref, les scénaristes ont planté leur adaptation et je serais curieux de lire le roman dont le film s'est inspiré car il y avait un matériau fort que le réalisateur et son équipe n'ont pas réussi à sublimer. Quel dommage :-/
.O.


Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# #
.O.
Le suspense lié au coupable tourne court avec une unique scène. Le jeu du chat et de la souris, qui est au coeur du film, traîne paradoxalement en longueur, en dépit du plaisir de voir s'affronter Emmanuelle Devos et Nathalie Baye, toutes deux impeccables.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil