Les 8 salopards




 
Réalisateur :
  Quentin TARANTINO
Acteurs :
  Samuel L. Jackson, Kurt Russell, Jennifer Jason Leigh, ...
     
Genre :
  Western
Durée :
  2 h 45
Date de sortie :
  06/01/2016
Titre original :
  The Hateful Eight
   
Note "critique" :
  2,33 
 Classement 2016
   

Résumé :
.O

xx
.O.
Après la guerre de Sécession, dans un Wyoming frappé par le blizzard, John Ruth convoie la criminelle Daisy Domergue, qui doit être pendue à Red Rock. En chemin, leur diligence s'arrête pour prendre à son bord Marquis Warren, un chasseur de prîmes, puis Chris Mannix, prochain shérif de Red Rock
.O.

Xavier
@

.O.
15/02/2016
2 h 45 de Tarantino ? Malgré les critiques dithyrambiques (une habitude pour le mister) j'avais un peu peur du résultat, mais je voulais garder son "Django Unchained" comme référence positive et oublier ces autres films qui m'avaient laissé bien froid malgré, à chaque fois, de belles promesses.

Le résultat est peu convaincant et si les longs dialogues, marque habituelle du scénariste, sont moins indigeste que sa moyenne habituelle, il n'empêche que le huis clos qui est expliqué sous plusieurs points de vue et aboutit à un carnage prévisible, est assez peu enthousiasmant, la folie des personnages ne donnant que très peu de tension à l'ensemble (bien que les acteurs semblent s'être bien amusé).

Moins en montrer pour marquer davantage ? je sais que ce n'est pas la philosophie de Tarantino mais il n'empêche qui s'intéresse vraiment à ce qui se passe dans cette auberge ? Les pseudo révélations sont toutes tirées par les cheveux et je me suis senti spectateur de l'histoire alors qu'il est bien plus intéressant d'être acteur de l'enquête. La fin du film semble confirmer que nous étions dans une impasse et qu'il n'y avait pas grand-chose à espérer de ce pseudo thriller psychologique mené par un grand enfant qui préfère tout casser que réfléchir... du coup, le film ne fait ni l'un ni l'autre et j'en suis ressorti avec l'impression d'avoir vu un brouillon (de quasiment 3h !) et non un film aboutit. Bref, Tarantino et moi, ce n'est vraiment pas une histoire faite pour durer...
.O.


Première :
¤ ¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# #
.O.
Les Huits Salopards est un film superbement mis en scène. Tarantino se regarde à ce point dialoguer qu'il oublie de raconter une intrigue et des personnages, se contentant d'appliquer sa propre formule.
.O.

Posté le : 03.05.2016
Auteur : titi again
Note :
et oui encore.
Aie, justement je l'ai en magasin celui l aussi et pensais le voir...
d'ailleurs ce que je vais faire.
On va voir si on est d'accord.
Les critiques sont pourtant bonnes, suivre... ?!?


Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil