Le fils de Jean




 
Réalisateur :
  Philippe LIORET
Acteurs :
  Pierre Deladonchamps, Gabriel Arcand, Catherine de Léan, ...
     
Genre :
  Drame
Durée :
  1 h 40 
Date de sortie :
  31/08/2016
Titre original :
  Le fils de Jean
   
Note "critique" :
  2,50
 Classement 2016
  6 / 106 

Résumé :
.O

xx
.O.
Mathieu, 33 ans, ignore qui est son père. Il apprend son décès par téléphone, découvre qu'il est Canadien et qu'il a deux fils. Le lendemain, Mathieu quitte Paris pour se rendre aux obsèques. arrivé à montréal, pierre, le meilleur ami de son père, lui interdit de dévoiler son existence à ses frères.
.O.

Xavier
@ @ (+)

.O.
03/09/2016
Philippe Lioret est décidement un cinéaste à suivre : "Mademoiselle" (@@+), "L'Équipier" (@@@), "Je vais bien, ne t'en fais pas" (@@), "Welcome"(@@+)... je ne suis pas certain d'avoir d'autres réalisateurs depuis 15 ans qui n'ont jamais eu une note inférieure à la moyenne :o)

"Le fils de Jean" va poursuivre cette belle série puisque l'histoire de cet homme qui apprend qu'il a un père après la mort de ce dernier est une belle réussite grâce à des comédiens franchement convaincants et un scénario malin (même si votre chérie vous l'évente au bout d'un quart d'heure). Quels sont les "devoirs" d'un père vis à vis de ses enfants ? Quelles sont les attentes d'un fils vis à vis d'un père qu'il n'a jamais connu ? Le film m'a fait penser à l'un des livres que j'ai lu cet été ("C'est pour ton bien: Racines de la violence dans l'éducation de l'enfant") et cette thèse qui me parait toujours "facile" sur les enfants qui reproduisent ce qu'ils ont vécut jeunes ce qui les "dédouane" en partie de leurs actes...

Si le film est parfois un peu longuet, les pièces du puzzle tissé par les scénaristes se mettent en place tout en laissent suffisamment de latitude au personnage principal pour que le spectateur n'ait pas l'impression d'assister à un tour de manège avec passage imposé par toutes les pièces de la maison (que "juste la fin du monde" ne se sente pas visé... quoique... ). Les choix des adultes, leurs conséquences sur les enfants qui, à leur tour, deviennent adultes et doivent faire leurs choix... Existe-t-il une sorte de fatalité qui mènerait les hommes à reproduire indéfiniment les mêmes schémas ? "Le Fils de Jean" aborde ces différentes thématiques avec douceur et, pour une fois, je me suis senti en empathie avec un personnage de cinéma. Aurez vous la même chance ? Je l'espère mais, quoiqu'il en soit, ce film est sans contestation possible le meilleur de tous ceux que j'ai vu dans la longue liste des sorties de cet été 2016...
.O.

Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # #
.O.
Tout est à sa place, les acteurs sont impeccables, la mise en scène, sans faute. Mais on a beau tourner le film dans tous les sens, il manque l'émotion qui arrive sans crier gare (...). Dommage.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil