Le client




 
Réalisateur :
  Asghar FARHADI
Acteurs :
  Shahab Hosseini, Taraneh Alidoosti, Babak Karimi, ...
     
Genre :
  Drame
Durée :
  2 h 05 
Date de sortie :
  09/11/2016
Titre original :
  Forushande
   
Note "critique" :
  1,83
 Classement 2016
  54 / 106 

Résumé :
.O

xx
.O.
Contraints de quitter leur appartement du centre de Téhéran en raison d'importants travaux menaçant l'immeuble, Emad et Rana emménagent dans un nouveau logement. Un incident en rapport avec l’ancienne locataire va bouleverser la vie du jeune couple.
.O.

Xavier
@ @ (-)

.O.
06/12/2016
J'avais adoré les derniers films du réalisateur et, cette fois-ci, je me suis ennuyé pendant la première heure avant que l'histoire ne prenne enfin son envol... ce qui donne lieu à un rase-mottes peu convaincant bien loin d'"Une séparation" qui atteignait des sommets.

Il y avait pourtant dans ce scénario tous les ingrédients habituels des précédentes réussites du réalisateur avec les petits mensonges par omission qui s'avèrent lourds de conséquences, les petits arrangements avec soi-même qui permettent de vivre plus facilement mais qui nous enferment dans des positions peu confortables...

Pourquoi cela n'a pas fonctionné cette fois-ci ? Le fait que les personnages principaux soient des acteurs de théâtre, ce qui renforce le côté "tout le monde joue un jeu", ne m'a pas transporté,  les relations à l'intérieur de la troupe étant globalement peu intéressantes. J'ai trouvé que le film peinait à faire avancer son histoire et qu'il en saisissait assez mal les diverses conséquences.

Le désir de vengeance ? Un sentiment très humain que tout le monde a déjà éprouvé même si l'on n'est pas fier de soi lorsqu'on l'analyse a posteriori... le film l'explore mais de manière trop théorique, semblant déplacer ses diverses pièces avec application mais sans émotion ce qui donne un long-métrage qui manque de cœur et glisse à vitesse quasi constante du début à la fin.

Bref, "Le client" ressemble au brouillon d'"une séparation" donc si vous n'avez pas vu ce dernier, foncez le voir et oubliez ce dernier... sinon, c'est une bonne introduction à l'univers de Farhadi mais un film à l'image de ce que nous propose cette année 2016  bien dispensable !
.O


Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# #
.O.
Ce drame conjugal, qui a le mérite de ne jamais chercher à se montrer aimable, séduit par sa mise en scène rigoureuse. Mais, à force de creuser le même sillon - le propre d'un auteur -, Farhadi peine de plus en plus à surprendre. Et semble, pour la première fois, plus bégayer qu'avancer.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil