Le Monde de Dory




 
Réalisateur :
  Andrew STANTO et Angus MacLANE
Acteurs :
  Céline Monsarrat, Franck Dubosc, Mathilde Seigner, ...
     
Genre :
  Animation
Durée :
  1 h 45
Date de sortie :
  22/06/2016
Titre original :
  Finding Dory
   
Note "critique" :
  2,50
 Classement 2016
   

Résumé :
.O

xx
.O.
Un an après avoir retrouvé Némo, Dory, poisson chirurgien amnésique, mène une vie paisible en compagnie de sa famille de cœur. Jusqu'au jour où un souvenir flash lui remet en mémoire ses parents oubliés.
.O.

Xavier
@

.O.
05/08/2016
Vite vu, vite oublié ? Ce pourrait être le mantra de Dory, le poisson chirurgien bleu du premier épisode de Némo mondialement connu pour ses « troubles de la mémoire immédiate »... Mais ce sera aussi le mien au moment d'évoquer ce tout petit film qui sent bon la pompe à fric Disney (bien que labelisé Pixar dès son générique).

"Le Monde de Némo" avait suscité un véritable raz de marée en 2003 et si je l'avais apprecié (il avait terminé dans mon top 20 annuel) il ne m'avait pas renversé (il n'était pas dans le top 10 :-p) et je n'attendais rien de cette suite qui debarquait 13 ans plus tard sur nos écrans. En jouant constamment sur le parallèle entre les deux épisodes, le film ne se cache pas mais l'effet de surprise est passé et surtout l'histoire se developpe de manière bien trop facile pour un personnage censé être en roue libre constamment.

Dory veut retrouver ses parents ? Pour qu'elle n'oublie pas cette lubie, il faut aller à l'encontre de sa personnalité profonde... elle évolue, son caractère aussi, pourquoi pas ! Malheureusement cela se fait en noyant le spectateur de flash-back "gnangnan" et en ajoutant à l'héroïne de cet épisode un poulpe sympathique qui lui vole la vedette les trois-quarts du temps.

Que font Némo et Marin pendant ce temps là ? Ils permettent à Franck Dubosc de venir toucher son cachet (sans que cela n'apporte rien au film) et donnent surement l'impression aux petits enfants qui voudraient un "Némo 2" qu'ils n'ont pas été roulés dans la farine (et pourtant...).

Bref, "Le monde de Dory" ne révolutionnera pas le genre et le film nagera dans les bas-fonds du classement cette fois-ci... si vous avez un bambin de 5-6 ans il devrait s'amuser mais au-delà de 10 ans, il risque de ne pas apprecier la différence de niveau entre Némo et Dory :-/
.O.


Première :
¤ ?
 
Studio / Ciné Live :
# # # #
.O.
Toute la tendresse du monde ici exprimée l'est avec un mélange de pudeur et d'humour. L'écriture de chaque personnage secondaire comme de chaque obstacle bannit tout temps mort dans ce tourbillon enivrant, dopé aux ruptures de rythme et de ton. Vivement la suite !
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil