L'économie du couple




 
Réalisateur :
  Joachim LAFOSSE
Acteurs :
  Bérénice Bejo, Cédric Kahn, Marthe Keller, ...
     
Genre :
  Drame
Durée :
  1 h 40
Date de sortie :
  10/08/2016
Titre original :
  L'économie du couple
   
Note "critique" :
  3,00
 Classement 2016
   

Résumé :
.O

xx
.O.
Issue d'une famille riche, Marie a épousé Boris, avec qui elle a eu deux filles. C'ets lui qui a réalisé la grande majorité des travaux de la maison qu'elle a achetée. Un jour, ils décident de divorcer. Marie souhaite récupérer la bâtisse. Mais Boris ne parvient pas à trouver un autre logement...
.O.

Xavier
0

.O.
11/08/2016
L'économie du couple ? Un joli programme sur lequel je vous conseillerai de faire l'économie ;-p Oui, c'était facile, mais il faut avouer que les 100 minutes de blabla qui voient Bérénice Béjo en mode "fille de famille fortunée" se prendre la tête avec Cédric Kahn en mode "fils de famille moins aisée" auraient pu se réduire aux 5 petites minutes correspondant au passage chez le juge après consultation de leurs avocats respectifs.

Elle ne peut plus le piffrer, il ne peut plus la piffer... mais ils continuent à vivre ensemble dans une maison à 250 000 euros ? Dites, si ce n'est pas du foutage de gueule, on s'en rapproche fortement car couper le gâteau en deux permettrait à chacun de vivre sa vie tranquillement et de se consacrer à l'éducation de leurs enfants. Le film montre l'égoïsme total des parents qui ne pensent qu'à eux et oublient leurs enfants... d'ailleurs, elles sont bien sages ces filles car il y avait de quoi faire tourner en bourrique ces deux adultes immatures.

Le nerf de la guerre serait l'argent ? Oui et alors ! Une fois cela dit, on fait quoi ? On tourne en rond avec toujours les mêmes phrases, les mêmes scènes et parfois la visite de personnages secondaires qui ne permettent pas de rehausser le niveau de départ (entre la mère tartignole et les amis que j'ai eu envie d'étriper).

Que sauver de ce film ?
- Le jeu d'acteur est correct mais loin d'être transcendant,
- - L'histoire est nulle (et pourtant ils sont 3 crédités au scénario : le réalisateur, Mazarine Pingeot et Fanny Burdino),
- - - Les décors succincts (une baraque dont il est déjà trop question à l'écran),
- - - - La musique : le prélude en si mineur de Bach revient quelquefois... mais est-ce que cela suffira à ne pas mettre 0 au film ? pas certain car on n'en entend que des extraits :-p

Bref, j'avais déjà été déçu par "Les chevaliers blancs" du réalisateur dont l'histoire m'intéressait davantage... là, je suis encore moins réceptif à la manière dont les scénaristes ont développé ce qui constituait, pourtant, une idée de départ intéressante. Les avis sur le forum que je fréquente régulièrement sont aussi très négatifs donc je reste perplexe en cherchant ce qui a pu autant emballer les critiques de Studio-Ciné Live et de Première !
.O.


Première :
¤ ¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # # # #
.O.
C'est souvent brillant, notamment grâce aux deux interprètes (...).
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil