L'effet aquatique




 
Réalisateur :
  Solveig ANSPACH
Acteurs :
  Florence Loiret-Caille, Samir Guesmi, Didda Jonsdottir, ...
     
Genre :
  Comédie dramatique
Durée :
  1 h 25
Date de sortie :
  29/06/2016
Titre original :
  L'effet aquatique
   
Note "critique" :
  2,83
 Classement 2016
  43 / 106

Résumé :
.O

xx
.O.
A Montreuil, Samir travaille comme grutier et aperçoit Agathe, une jeune veuve qui ne se laisse pas faire, dans un bar. Il découvre qu'elle est maître-nageur à la piscine municipale.
.O.

Xavier
@ @ (-)

.O.
01/08/2016
La première partie du film se déroule à la piscine de Montreuil, dans laquelle j'allais gamin avec le centre aéré sauter du plongeoir des 5m avec les copains (et regarder celui des 10m avec une pointe d'effroi) et avec l'école primaire "apprendre" à nager.

C'est donc avec une petite pointe de nostalgie que j'ai revu cette piscine et suivi les aventures de Florence Loiret-Caille et Samir Guesmi qui se cherchent et se trouvent de belle manière pendant que les personnages secondaires sont expédiés un peu trop vite à mon gout... la confrérie des maitres-nageurs étant rhabillée pour l'hiver que ce soit du coté des hommes ou des femmes !

Après cette belle première partie, le film bifurque vers les paysages si particuliers de l'Islande et revoir les "batons jaunes" qui bordent les routes locales m'a une fois de plus remis en mode nostalgie... mais cette fois le film part dans toutes les directions et se perd dans ce pays desertique ou l'intrigue piétine en même temps que la vraisemblabilité en prend un coup et que les bons sentiments viennent emballer le tout dans un gateau indigeste.

Je ne dévoilerai pas l'intrigue pour ne pas vous gacher le "plaisir" de voir cette seconde partie mais l'effet aquatique se dissipe vite dans l'air et le film perd de sa superbe au fur et à mesure. Classique ? surement mais c'est gênant pour un film qui n'atteint pas les 90 minutes.

Bref, le film est original mais il ne tient pas ses promesses et il a la mauvaise idée de finir bien moins bien qu'il n'avait commencé ce qui fait qu'au moment d'écrire cette critique j'ai davantage les éléments négatifs que les éléments positifs qui me reviennent en mémoire. Peut-être serez vous plus sensible que moi aux choix fait par Solveig Anspach et ses scénaristes mais, au final, c'est un goût un peu fade que j'ai en bouche au moment d'écrire ces mots ce qui empêche le film d'obtenir la moyenne. Damned, encore raté !
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # # #
.O.
Délicate et aerienne, construite sur les petites choses de la vie aussi essentielles qu'incongrues, elle est jouée à merveille par deux comédiens discrets, Samir Guesmi et Florence Loiret-Caille, qui ajoutent de la singularité à ce film (...).
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil