High-Rise




 
Réalisateur :
  Ben WHEATLEY
Acteurs :
  Tom Hiddleston, Jeremy Irons, Sienna Miller, ...
     
Genre :
  Science-Fiction
Durée :
  2 h 00
Date de sortie :
  06/04/2016
Titre original :
  High-Rise
   
Note "critique" :
  1,66
 Classement 2016
   

Résumé :
.O

xx
.O.
Au cours des années 1970, en Angleterre, Robert Laing, brillant chirurgien, emménage près de Londres ans un immeuble de grand standing récemment édi. Robert cherche a place dans cet ensemble ultramoderne et il attire vite l'attention de sa voisine, Charlotte Melville, mère divorcée du jeune Toby, ...
.O.

Xavier
0

.O.
11/04/2016
Outch... ça pique les yeux ! High-Rise est d'un fouillis sans nom, avec une pseudo réflexion sur la société version "année 70" et ça ne m'a paru qu'une longue suite de scènes sans beaucoup de lien : dans le genre "Snowpiercer" était plus punchy (là, j'ai manqué de m'endormir à plusieurs reprises) et ne se cherchait pas une pseudo morale.

Dites, on n'est pas censé s'identifier au moins à un personnage dans ces luttes des classes fratricides ? Avoir un peu d'empathie pour certains personnages ? Là j'aurais bien volontiers saboté les fondations de la tour pour qu'elle s'effondre et mette un terme à ces deux heures qui n'ont de folie que la maladie de certains personnages...
Bref, le livre était peut-être révolutionnaire lors de sa sortie et les immeubles de grande hauteur (titre du livre dans son adaptation française... que je voulais lire avant de voir le film mais qui n'était pas disponible à la FNAC des Halles... ce devait être un signe) faire fantasmer les foules mais aujourd'hui voir un gars caresser les murs porteurs en béton fait bien rigoler surtout quand il prend l'air sérieux de Tom Hiddleston (pour les non initiés, acteur récompensé du titre prestigieux de " MTV Movie Award du meilleur méchant" en 2013 dans "Avengers" et qui postulera cette année dans la catégorie "gars perdu dans une adaptation de livre qui aurait pu être bien mais qui se plante méchamment" :-p)

P.S. : Quand je lis qu'il y a un hommage à "Orange mécanique dedans", tout comme l'hommage à "E.T." dans "Midnight spécial"... je me dis que certains ont dû se retourner dans leur tombe ou avaler de travers leur hamburger de travers en entendant cela ! Est-ce qu'il serait possible simplement de ne rien faire quand on n'a pas d'idée plutôt que de vouloir singer ce qui a déjà été fait (et plus ou moins bien fait) ?
.O.

Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# #
.O.
Si la débauche est esthétique, le discours sur la nature humaine en temps de crise reste pauvre.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil