Hibou




 
Réalisateur :
  Ramzy BEDIA
Acteurs :
  Ramzy Bedia, Élodie Bouchez, Etienne Chicot, ...
     
Genre :
  Comédie
Durée :
  1 h 25
Date de sortie :
  06/07/2016
Titre original :
  Hibou
   
Note "critique" :
  2,33
 Classement 2016
  105 / 106 

Résumé :
.O

xx
.O.
Rocky est le genre de personne discrète qu'on ne remarque jamais. Vivant à Montréal, il rentre e soir chez lui et tombe nez à nez avec un hibou grand duc. Afin de communiquer avec l'animal, il décide de revêtir un costume de hibou. Il rencontre un jour une jeune femme, elle-même déguisée en panda...
.O.

Xavier
0

.O.
07/07/2016
Une affiche amusante, un resumé du Pariscope qui laisse la porte ouverte à de nombreuses possibilités et... un n-ième raté de Ramzy (cette fois sans Eric) qui, a l'instar du duo, à souvent de bonnes idées mais ne semble pas savoir les developper correctement au cinéma...

Cette fois c'est Ramzy derrière la caméra et Ramzy devant, avec une performance qui devrait lui donner le "pachyderme d'Or" catégorie "déplacement subtil dans un magasin de porcelaine". Il faut dire que le scénario n'aide pas, surlignant continuellement les maigres idées qu'il tente de développer et se prenant les pieds dans un final bisounours qui donne raison aux deux personnes qui ont quitté la salle avant la dernière demi-heure.

Franchement, si je n'avais pas été au bout des 1925 derniers films que j'ai vu, je crois que j'aurais fait pareil sans aucun remords mais je n'ai pas réussi, espérant que le film allait enfin décoller, ne pas se contenter de gags qui n'en ont que le nom (j'étais parfois méga mal à l'aise pour eux).

Pas de scénario, pas de jeu d'acteur digne de ce nom, des décors qui ont été vendus comme "rappelant ceux des films de Tati"... parfois il ne faut pas viser trop haut et, pour sa première réalisation, Ramzy qui dit admirer des réalisateurs comme Charlie Kaufman, Quentin Dupieux, Michel Gondry, Tim Burton, Spike Jonze et Jacques Tati... nous montre qu'il a de belles références mais qu'en tentant de picorer chez les uns et les autres, il a mis la barre bien trop haut. Un conseil ? Fuyez !
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # # #
.O.
Paradoxalement, c'est à partir du moment où le héros s'efface sous un costume que les maladresses se convertissent en atouts singuliers. Comme si, une fois allégé de son apparence, Ramzy se faisait enfin confiance e(...). "Hibou" peut alors déployer sa poésie discrète et tendre (...).
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil