Dernier train pour Busan




 
Réalisateur :
  Sang-Ho Yeon
Acteurs :
  Gong Yoo, Kim Soo-Ahn , Yu-mi Jeong, ...
     
Genre :
  Horreur
Durée :
  2 h 00 
Date de sortie :
  17/08/2016
Titre original :
  Busanhaeng
   
Note "critique" :
  3,16
 Classement 2016
  38 / 106 

Résumé :
.O

xx
.O.
Seok Woo, cadre débordé, a peu de temps à consacrer à sa fille, Soo-an. C'est pourquoi il accepte d'accompagner l'enfant, qui veut rendre visite à sa mère, dont Seaok Woo a divorcé, à Busan. Le père et la fille se retrouve dans le train TX qui doit les consuire à Busan. Mais une épidémie frappe le pays...
.O.

Xavier
@ @ (-)

.O.
19/08/2016
Quand je vais voir un film avec des zombies je n'attends pas quelque chose de réaliste mais j'attends d'avoir peur pour les personnages, d'être surpris par le scénario, d'avoir des frissons... bref, pas d'avoir une étude approfondie de la résistance des différents types de verres !

Je taquine mais le film emprunte à tellement de choses déjà vues que je ne comprends pas pourquoi les critiques se sont autant enthousiasmées : certes le traitement des zombies "en masse" est plus impressionnant que dans World War Z mais pour le reste... Si l'on parle uniquement du train qui sert de décor, le film se fait enfoncer par "Snowpiercer, Le Transperceneige", si l'on parle de zombies qui font vraiment flipper, il ne faut pas les rendre si prévisibles ou ne pas faire trouver "la faille" si rapidement aux survivants !

Une fois cela dit, le film se regarde sans déplaisir mais il manque d'originalité et ce n'est pas la galerie de personnages ultra prévisibles qui changera quelque chose : si les conducteurs des trains à grande vitesse en Corée du Sud verront leur ego regonflé par la personne qui les représente, pour le reste vous aurez le droit à l'histoire méga classique avec le père capitaliste (ouhhhh c'est pas bien) qui va se rendre compte que son métier a pu être à l'origine de la catastrophe ET qui va se rapprocher de sa fille tout au long du voyage ce qui permettra à cette dernère de comprendre qu'en fait il l'aime mega-énormement-même-si-il-ne le-montre-pas-assez...

Les réflexions sur les gens qui préfèrent préserver leur pré carré quand les autres sont dans la mouise auraient pu être plus intéressantes si le personnage principal se faisait lui aussi défoncé lorsqu'il prenait, à un moment donné, la seule solution qui semblait rationnelle... Non, les autres sont de sombres idiots qui, évidemment, seront punis comme il se doit alors que le papa passera par toutes les étapes imposées pour arriver sur le piédestal final.

Je n'ai pas passé un mauvais moment mais dans ce genre de film "catastrophe et possible fin du monde" j'ai gardé un souvenir tellement plus marquant de films comme "La Route" ou "The Things" qui prenaient vraiment aux tripes ! Du coup, j'ai l'impression d'avoir vu un petit divertissement sans plus. C'est déjà sympa pour un vendredi soir après une semaine de boulot mais quand j'achève mes vacances et que je suis bien reposé, les points faibles de ce genre de long métrage me choquent davantage. Mauvais timing ? peut-être donc je serais indulgent dans la note ;-)
.O.


Première :
¤ ¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # # #
.O.
Un mix parfait et spectaculaire entre le film catastrophe et le film de zombies.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil