Café Society




 
Réalisateur :
  Woody ALLEN
Acteurs :
  Jesse Eisenberg, Kristen Stewart, Steve Carell, ...
     
Genre :
    Comédie dramatique
Durée :
  1 h 35
Date de sortie :
  11/05/2016
Titre original :
  Cafe Society
   
Note "critique" :
  2,33
 Classement 2016
  89 / 106

Résumé :
.O

xx
.O.
Pendant les années 1930, Bobby Dorfman a le sentiment qu'il ne s'accomplira pas à New-York. Aussi, est-il envoyé à Los Angeles chez son oncle Phil, influent agent hollywoodien. Le professionnel lui propose un petit boulot pour démarrer. Il le met en contact avec une de ses secrétaires, Vonnie...
.O.

Xavier
@

.O.
15/06/2016
Vous prendrez bien une petite sucrerie ? Aller hop, Woodie Allen retombe en mode bisounours avec un triangle amoureux dont il épuise toutes les possibilités bien que l’une d’elles ait manifestement sa préférence…

La première partie du film laisse une impression de décalage assez désagréable : ce n’est pas tel ou tel personnage que l’on voit à l’écran mais « tel acteur JOUANT tel personnage ». Typiquement, j’aime bien le travail de Jesse Eisenberg mais quand il joue le gamin qui débarque à Hollywood avec ses habits mal taillés et sa petite valisette il peine à convaincre.
Les histoires de gangster New-Yorkais, la mauvaise conscience du couple catalogué comme « intello », la succès story du petit bonhomme épaulé par un couple d’ange gardien débarqué d’on ne sait où… dites, c’est une intelligence artificielle qui a pris tous les clichés possibles qui a servi de scénariste ???

L’histoire balaye dix ans de vie (au moins) mais les acteurs ne bougent pas d’un poil (quoique, peut-être qu’une mèche de cheveux par-ci par-là…) et de toute manière Woody nous raconte son histoire en voix off pendant des transitions dignes des meilleurs épisodes de « Winnie l’Ourson ».

Est-ce que j’ai trouvé le film mauvais ? Même pas… il m’a laissé indifférent donc je lui laisserai une étoile car il n’a même pas réussi à susciter un complet rejet chez moi…
.O.

Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # # # #
.O.
(...) le ton n'est pas acerbe. Un peu ironique, oui. Mais rien de mordant. C'est dommage: on a connu le réalisateur plus pertinent. Certains dialogues frisent même le lieu commun...
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil