Brooklyn Village




 
Réalisateur :
  Ira SACHS
Acteurs :
  Theo Taplitz, Michael Barbieri, Greg Kinnear, ...
     
Genre :
  Drame
Durée :
  1 h 25
Date de sortie :
  21/09/2016
Titre original :
  Little Men
   
Note "critique" :
  2,66
 Classement 2016
   

Résumé :
.O

xx
.O.
Jake, un adolescent introverti, quitte Manhattan pour Brooklyn, dans une maison qui appartenait à son grand-père. Au rez-de-chaussée, Leonor, une couturière latino-américaine, tente tant bien que ml de faire marcher son affaire. Jake devient ami avec son fils Tony, qui rêve de devenir un jour acteur...
.O.

Xavier
@

.O.
24/09/2016
La bande annonce du film était aguichante : entre sensibilité et questions de société, les publicitaires ont fait une excellente synthèse du film et montré toutes les pistes que l'on pourrait s'attendre à voir developpées dans le film.

Je m'y attendais et... après avoir vu le film j'attends toujours ! Si le film est 50 fois plus long que la bande annonce (1'46'' contre 1h25') il n'apporte rien de plus si ce n'est quelques affirmations qui font sourire ("l'artiste, c'est celui qui sait quand il doit s'arreter dans son obstination") et un long sur-place censé nous laissé le temps de comprendre que les deux garçons tissent une véritable amitié pendant que les parents ne parviennent pas à se parler et prefère l'esquive ou le rentre-dedans pour faire avancer les choses.

Sur le papier je comprends parfaitement les intentions du réalisateur qui n'a pas voulu montrer son couple acteur/psychologue comme des gros capitalistes sans coeur ni cette femme seule qui parle souvent espagnol comme une pauvre petite chose abandonnée puisqu'il attribue aux premiers desproblèmes d'argents (travailler dans le public ou comme intermittent du spectacle, ça ne paye pas toujours) et à la seconde une certaine morgue assez déagréable surtout lorsqu'il s'agit de monnayer les sentiments et la gentillesse du grand-père pour s'approprier une place dont on ne sait si elle est réelle ou fantasmée.

Comme on est dans le monde des bisounours, le rôle de la grande méchante sera tenue par la soeur du couple ce qui permet de ne pas trop écorner l'image de ce dernier... le film joue donc sur une situation en suspens et sur une fausse interrogation "les parents préfèreront-il l'argent ou le bonheur de leur fils à travers son amitié avec le fils de la voisine" ? J'ai presque l'impression d'entendre cette phrase prononcée juste avant les publicités pour vous inciter à ne pas zapper...

Bref, autant le film connait de jolis moments dans la complicité naissante des deux enfants, autant lorsque les parents entre en scènes il n'y a pas grand chose à sauver, le film tournant en rond jusqu'à un épilogue qui n'a rien de remarquable et ne laisse qu'une phrase en tête "tout ça pour ça ???". Une BA de qualité mais une séance à oublier pour ma part...
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # # #
.O.
Cette comédie douce-amère prouve de nouveau que si les films d'Ira Sachs ne changent pas le monde, ils aident à mieux en saisir les subtilités.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil