Youth




 
Réalisateur :
  Paolo SORRENTNO
Acteurs :
  Michael Caine, Harvey Keitel, Rachel Weisz, ...
     
Genre :
  Drame
Durée :
  2 h 00
Date de sortie :
  09/09/2015
Titre original :
  La Giovinezza
   
Note "critique" :
  2,16
 Classement 2015
  111 / 145

Résumé :
.O

xx
.O.
Fred Ballinger et Mick Boyle, tous les deux presque octogénaires, sont amis depuis très longtemps et font partie des prestigiuex pensionnaires d'un hôtel de luxe situé au pied des Alpes. Alors que Fred, chef d'orchestre, goûte une retraite bien méritée, Mick, cinéste, se veut toujours actif...
.O.

Xavier
@

.O.
09/09/2015
Ai-je déjà vu un film de mister Sorrentino ? ah oui, "Il divo", qui ne m'avait pas convaincu malgré ses excellentes critiques... Bis Repetita avec ce "Youth" où Alfred (le majordome de Batman) passe ses vacances dans un hôtel qui m'a fait penser à "Grand Budapest Hotel" mais dans lequel il manque toute la folie de ce dernier pour vraiment décoller...

J'ai parlé de Michael Caine ? il ne faut pas oublier son double Harvey Keitel pour faire une symétrie tout sauf légère sur les désirs des artistes en fin de carrière... on ajoute une fille au premier et une muse au second pour parler des relations familiales et des liens entre artistes, on ajoute un jeune acteur qui a du mal à vivre une célébrité acquise dans un rôle qu'il n'assume pas et on met la machine à laver les cerveaux sur 50° et on lance à programme lent...

J'aimerais dire que c'est ultra mauvais mais ce n'est pas le cas, certains dialogues et/ou situations faisant office de fulgurances inattendues dans un film qui s'enfonce lentement dans le nombrilisme cinématographique : oh, regardez ce monde cruel, regardez ces pauvres gars qui ne peuvent pas vivre la vie qu'ils voudraient vivre.... désolé mais ne comptez pas sur moi pour les plaindre et je préfère me reprendre une rasade de "Birdman" (qui pourtant ne m'avait pas emballé plus que de raison) plutôt que de faire du sur place avec ce film oublié du Palmarès de Cannes (comme quoi, les frères Coen ne pouvaient pas avoir tout faux, là ils ont bien joué !).
.O.

Première :
¤ ¤ ¤
 

Studio / Ciné Live :

# # # #

ou

#

 

.O.
POUR : Après "La Grande Belleza", oeuvre felliniesque sur la laideur, Paolo Sorrentino livre au contraire, avec "Youth", un film plus simple, plus émouvant sur le temps qui passe. On sort la gorge serrée de ce constat tendre-amer qui pose des questions essentielles: a-t-on fait les bons choix ?


CONTRE : Sorrentino filme un monde et des personnages dévitalisés et peine à entrer dans le dur. Sa caméra ne cesse de papillonner dans l'espace pour éviter de se confronter à l'humain. C'est un aveu d'échec.
.O.


Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil