Un Peu Beaucoup Aveuglément




 
Réalisateur :
  Clovis CORNILLAC
Acteurs :
  Clovis Cornillac, Mélanie Bernier, Lilou Fogli, ...
     
Genre :
  Comédie
Durée :
  1 h 30
Date de sortie :
  06/05/2015
Titre original :
  Un Peu Beaucoup Aveuglément
   
Note "critique" :
  2,83
 Classement 2015
  63 / 145

Résumé :
.O

xx
.O.
Lui invente à longueur de journée des casse-tête compliqués. Il a besoin de travailler dans le silence. Elle, pianiste, ne peut vivre sans jouer et prépare un concours. Habitant dans des appartements mitoyens séparés par une mince cloisons, ils vont devoir cohabiter sans se voir.
.O.

Xavier
@ @ (-)

.O.
09/05/2015
Un film avec Clovis Cornillac ? Habituel ! de Clovis Cornillac ? ah, encore un acteur qui passe de l'autre coté de la caméra.... je ne suis pas réfractaire au bonhomme qui a une filmographie plus impressioante pour sa quantité que pour sa qualité donc je me suis laissé tenté par cette petite comédie romantique dont la bande-annonce semblait déjà tout raconter, l'issue ne faisant aucun doute.

Le résultat est gentil, le film ne cassant pas trois pattes à un canard l'idée de départ ayant quand même déjà été évoquée dans certaines émissions télé il me semble (du style on mange ou en discute "en aveugle") qui n'ont pas du avoir beaucoup de succès puisque le thème me dit quelque chose mais je n'ai pas souvenir d'avoir vu le résultat.

Enfin, le film fait sa petite cuisine et il passe tranquillement les scènes attendues, dans le bon ordre, certaines étant plus réussies que d'autres (le repas est assez bon de sa préparation à sa conclusion) mais j'aurais aimé un peu plus de punch dans les dialogues, dans les situations et qu'on évite cette n-ième utilisation de la musique classique qui, évidemment, va rapprocher les antagonistes avec au passage le professeur raide et méchant qui empêche la pauvre chose d'éclore et de gagner en maturité.

Bref, alors que le résumé paraissait original, on sent que les scénaristes ont pioché dans les anciennes tambouilles pour faire leur sauce ce qui donne un goût de déjà vu qu'il aurait été de bon ton d'esquiver. Rien de bien méchant, mais rien de remarquable dans ce un peu, beaucoup, aveuglement...
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # # #
.O.
Le film raconte, avec un charme dénué de toute mièvrerie, notre époque où, malgré l'explosion des moyens de communication, la solitude n'a jamais semblé aussi difficile à vivre. Et le duo Cornillac-Bernier s'y révèle aussi piquant que joyeusement assorti.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil