Terminator Genisys




 
Réalisateur :
  Alan TAYLOR
Acteurs :
  Arnold Schwarzenegger, Jason Clarke, Emilia Clarke, ...
     
Genre :
  Science-Fiction
Durée :
  2 h 00
Date de sortie :
  01/07/2015
Titre original :
  Terminator Genisys
   
Note "critique" :
  1,50
 Classement 2015
  118 / 145

Résumé :
.O

xx
.O.
Pour protéger sa mère Sarah, John Connor, leader de la résistance, envoie le sergent Kyle Reese dans le passé afin de préserver l’avenir de l’humanité. Or une faille temporelle mène Sarah et Kyle dans un passé modifié où le Guardian va les aider à combattre un nouvel ennemi.

.O.

Xavier
@

.O.
09/07/2015
Attendant de voir mon affectation pour l'année prochaine, j'avais besoin d'un film pas prise de tête pour occuper mon après-midi à autre chose que rafraîchir la page indiquant que la commission était en cours au niveau du rectorat... J'avais bien tenté de mettre mon site ciné à jour ou de regarder Wimbledon mais mon esprit revenait à cette satanée page et à la conclusion qui semblait inéluctable : je vais passer plus de temps dans les transports en commun que devant les élèves l'année prochaine... génial :/

Enfin, l'idée ne devait pas être mauvaise et le timing super bon puisque le coup de fil du syndicat est arrivé au moment du générique final et je n'ai eu qu'à sortir de la salle pour entendre que lorsqu'un principal vous a dans le pif, il peut vous envoyer en complément de service sans que cela soit attaquable au TA et que les collègues handicapés ont le pouvoir de vous éjecter de votre poste et qu'il faut sourire et accepter. Yes !

Hum... au milieu de tout ça, j'ai vu un film qui m'a dangereusement fait penser à Jurassic Park : "Terminator Genisys". Non, je n'ai pas vu de dinosaure venir sauver Sarah O'Connor mais comme pour cette autre franchise, vous aurez devant vous un exemple criant du sur-place fait au cinéma par les scénaristes et les gars des effets spéciaux entre Terminator 2 (qui date de 1991) et ce Terminator dont j'ai oublié le N° mais qui est bavard comme tout, qui multiplie les explosions, qui s'embrouille entre père/fils, cyborg/humain/cyborghumain, etc, etc etc...

Vous allez me dire que je savais ce que j'allais voir et c'est bien vrai mais il y a toujours un mini espoir qui subsiste quand un film, qui a marqué mon adolescence, connaît une suite... je donnais un mini-crédit à la phrase de James Cameron écrite sur l'affiche ("Vous allez adorer") mais il faut bien reconnaître qu'ils ont dû le menacer de quelque chose d'horrible si il ne collaborait pas (du style le priver de dessert).

Bref, les jeunes générations découvriront Terminator mais elles auront du mal à s'extasier devant les exploits de papy Schwarzy  et le côté graphique du T-1000 est même loin d'être complètement exploité. Bref, un film raté dans les grandes largeurs mais je vais éviter de tirer sur l'ambulance car les précédents épisodes avaient déjà montré que retrouver la grandeur des deux premiers épisodes tenait de l'utopie. Pfew... ça me foutrait presque un coup de vieux !
.O.

Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# ???
.O.
non critiqué
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil