Réalité




 
Réalisateur :
  Quentin DUPIEUX
Acteurs :
  Alain Chabat, Jonathan Lambert, Élodie Bouchez, ....
     
Genre :
  Comédie
Durée :
  1 h 35
Date de sortie :
  18/02/2015
Titre original :
  Réalité
   
Note "critique" :
  2,66
 Classement 2015
  4 / 145

Résumé :
.O

xx
.O.
Jason veut réaliser son premier film d'horreur. Le producteur Bob Marshal accepte de le produire, mais à la condition que Jason trouve LE plus beai gémissement de l'histoire du cinéma. Et il ne lui donne que 48 heures.
.O.

Xavier
@ @ @

.O.
01/03/2015
"Réalité" est un film délirant au sens premier du terme. J'avais déjà dit que le réalisateur avait réussi sur ces trois premiers films à ne jamais faire dans le consensuel (avec deux navets et un très bon film - "Rubber") et il confirme cette prédisposition au yoyo avec ce film qu'il est impossible de raconter et quasiment impossible de critiquer sans en dévoiler trop.

Vous avez déjà entendu parler du ruban de Moebius ? si si, cette surface compacte, dont le bord, est homéomorphe à un cercle !!! Bon ok, je blague... j'ai voulu vous faire croire que j'étais prof de maths et j'ai recopié Wikipédia ;-) Enfin, en même temps, tout ceci est vrai ;-)

Plus simplement ce ruban n'a qu'une seule face et vous l'obtiendrez facilement en découpant une bande de papier dont vous collerez les extrémités après avoir fait une torsion d'un demi-tour. Pas de magie là-dedans mais maintenant si vous mettez votre doigt sur le bord extérieur et que vous le faite glisser sur le ruban vous aller vous retrouver à l'extérieur puis à l'intérieur puis à l'extérieur puis à l'intérieur et cela.... indéfiniment !

Voilà la sensation laissée par ce film qui s'infuse tranquillement avec un début assez lent et un peu pataud puis un rythme lancinant à l'écran qui contredit celui de votre cerveau qui subira une accélération constante et nécessaire pour analyser toutes les informations qui s'accumulent et auxquelles vous tenterez, comme moi, de donner un sens.

Arriverez-vous à dépasser ce scénario tordu ? dans ce cas là vous serez plus fort que moi car je suis ressorti étourdi, enthousiaste et frustré par l'idée que si je revoyais le film je n'aurais plus le plaisir de la découverte sans pour autant avoir la certitude d'y comprendre grand-chose de plus :-p

Bref, si vous aimez les casse-tête qui ne se prennent pas la tête, vous avez votre film. Sinon, le terme OFNI est souvent utilisé (Objet Filmique Non identifié) mais là, je crois que ça convient parfaitement et si, en plu,s vous avez l'occasion d'en discuter avec des amis en sortant de la salle, préparez les bières, ça peut durer des heures :o)
.O.


Première :
¤ ¤
 

Studio / Ciné Live :
# # # #

ou

# #

.O.
Dupieux n'est jamais dans la citation, ni l'autoparodie. Chacun de ses films remet en jeu ses certitudes d'auteur. À travers le portrait de ce réalisateur français à Hollywood, qui cherche, durant tout le film, le meilleur gémissement de l'histoire du cinéma, il démontre l'absurdité qui entoure la création artistique. Sa poésie aussi. Alain Chabat a cette formidable capacité de donner une étrange douceur à son personnage. Nous sommes toujours borderline, à la limite de basculer dans la folie pure. Réalité est une comédie fantastique.

ou

Avec Quentin Dupieux, il faut s'attendre à un décalage du schéma narratif. De Steak à Wrong Cops, il s'adonne à l'absurde en respectant toujours une trame logique. Mais lorsqu'il tente, comme ici, de faire un film sur le cinéma dans lequel Alain Chabat est son propre reflet de réalisateur, il se laisse aller à un grand délire en oubliant les spectateurs sur le bas-côté.
.O.


Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil