Partisan




 
Réalisateur :
  Ariel KLEIMAN
Acteurs :
  Vincent Cassel,Jeremy Chabriel, Florence Mezzara...
     
Genre :
  Drame
Durée :
  1 h 40
Date de sortie :
  06/05/2014
Titre original :
  Partisan
   
Note "critique" :
  2,00
 Classement 2015
  36 / 145

Résumé :
.O

xx
.O.
D'une main de fer, Gregori protège du monde extérieur une communauté composée de femme et d'enfants. Un jour, Alexandre, 11 ans, qui a grandi en voyant le monde à travers le regard de ce gourou, se rebelle.
.O.

Xavier
@ @

.O.
06/05/2015
Chaque année, je me fais hypnotiser par une bande-annonce dont la musique m'embarque et me donne envie de voir le film sans même réfléchir aux images que je vois et au sujet abordé. Il y a eu "La naissance des pieuvres" ou "Le premier jour du reste de ta vie", "La ligne rouge" qui me viennent à l'esprit et donc ce "Partisan" que vous découvrirez ci-dessous

Autant le dire tout de suite, la bande-annonce est meilleure que le film mais elle montre bien le moteur du scénario : la relation entre un mentor et son plus fidèle élève avec un Vincent Cassel égal à lui-même (je ne suis pas un grand fan mais le rôle lui va bien) et, en face de lui, un petit gamin qui bouffe complètement la pellicule avec un rôle pas si facile qu'il interprète avec une grande justesse.

Ne pas jouer le petit qui fait la leçon aux grands, garder des attitudes d'enfants mêlés à des actions d'adultes, tout cela est fait parfaitement et si le film ne plonge pas, c'est quasiment uniquement grâce au jeune Jeremy Chabriel qui est quasiment parfait.

Quel dommage que le scénario ne soit pas plus et mieux développé car il y avait de quoi réfléchir (un mot qui semble de plus "honteux" au cinéma ou il faut seulement "divertir" et ne pas se poser de questions...) autour de cette communauté qui prône la liberté des uns et des autres mais se retrouve être une tyrannie qui ne tient que sur des bases diamétralement opposées à l'idéal affiché.

La ville "fantôme" qui borde cette communauté n'est quasiment jamais abordée et les questions sur la vie "d'avant" des pensionnaires complètement éludées ce qui coupe toute comparaison, toute réflexion sur la situation que l'on voit à l'écran. D'ailleurs, la communauté n'ayant qu'un seul homme, que deviendront les garçons une fois qu'ils auront 18 ans ? Est-ce que ce type de communauté à une réelle chance de survivre, se développer et ne pas devenir une secte (car finalement elle en a toutes les caractéristiques) ?

Il y a énormément de défauts dans ce film mais pour une raison que je ne m'explique pas moi-même, j'ai du mal à vraiment voir le mauvais et veut m'attacher au meilleur, à ces bouchons d'oreille qui laissent perplexe dans un premier temps avant que l'on comprenne leur utilité, à ces quelques plans des couloirs qui relient cet endroit caché au monde extérieur, à cette fin ouverte qui pour une fois ne fait pas le plan de trop... et donne envie de savoir ce que seront devenus les personnages dans 5 ans.

Bref, si vous n'accrochez pas à l'extrait, fuyez... mais peut-être que, comme moi, vous vous laisserez embarqué et dans ce cas là, le film mérite d'être vu :o)
.O.


Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# #
.O.
Le film laisse trop de questions en souffrance. Du coup, on a du mal à croire à cette intrigue de secte, qui se réduit à l'histoire d'un pré-ado défiant l'autorité d'un père spirituel se prenant pour Dieu.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil