Les Merveilles




 
Réalisateur :
  Alice ROHRWACHER
Acteurs :
  Maria Alexandra Lungu, Sam Louwyck, Alba Rohrwacher, ...
     
Genre :
  Drame
Durée :
  1 h 55
Date de sortie :
  11/02/2015
Titre original :
  Le meraviglie
   
Note "critique" :
  2,00
 Classement 2015
  96 / 145

Résumé :
.O

xx
.O.
La fin de l'été dans un village du centre de l'Italie. Gelsomina, avec ses trois jeunes soeurs et ses parents, fabriquent dans une ferm, loin de la ville et de la société, du miel artisanal. Un jour, un célèbre jeu de télé-réalité s'installe dans la région.
.O.

Xavier
@

.O.
16/02/2015
Ce film m'a laissé assez perplexe, la faute à des personnages bien trop peu développés et une histoire qui semble tellement téléphonée que je ne me suis pas du tout senti impliqué par les divers "rebondissements".

Comment cette petite famille s'est-elle créée ? Lui parle allemand et italien, elle français et italien et ils ont 4 enfants donc un long passé commun, des aspirations qui étaient - au moins au début - communes et qui petit à petit le deviennent moins.

Comment a débarqué "Coco" au milieu de ce petit monde ? Quel est son lien avec la famille ? D'où débarque le gamin et qui a accepté cette idée, avec quelles motivations ? Le film ne cherche pas à développer cela, préférant montrer la vie de cette petite famille où quelque chose semble s'être cassé il y a un moment mais où tout semble continuer comme si cela ne changeait rien...

Peut-on être heureux avec ce choix de vie ? Cela semble évident mais toutes les situations montrées à l'écran semblent tendre vers une unique réponse négative... vous savez pourtant combien je suis citadin mais cette vision de la vie à la campagne qui finit obligatoirement dans le mur me laisse pensif. Idem avec ces enfants qui doivent gérer des parents qui semblent bien caricaturaux.

Qu'apporte le jeu télévisé ? Rien... il est censé mettre en exergue les différences entre la jeune génération et leurs aînés ? Confronter les adultes à leurs choix passés au moment de les assumer ? Peut-être, mais j'ai trouvé ça pataud et peu convaincant.

Bref, ces "merveilles" m'ont laissé de marbre et je ne comprends pas son "Grand Prix" cannois... mais quand je vois le palmarès, je me dis que Jane Campion n'a pas été très inspirée pour cette cuvée 2014 (hormis pour "Winter Sleep" mais avoir laissé "Timbuktu" à quai, quelle erreur !).
.O.


Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # #
.O.
Grand Prix du Festival de Cannes 2014 ? Est-ce mérité ? Sûrement pas. Trop hermétique, trop sibyllin, trop long. Il y a de belles idées, de bons comédiens, mais la mise en scène verse dans un auteurisme élitiste, à travers une image trop grossière pour séduire et un script trop ésotérique pour subjuguer. C'est du cinéma d'initiés, réservé à un cercle restreint. Très restreint.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil