La peur




 
Réalisateur :
  Damien ODOUL
Acteurs :
  Nino Rocher, Pierre Martial Gaillard, Théo Chazal, ...
     
Genre :
  Drame
Durée :
  1 h 35 
Date de sortie :
  12/08/2015 
Titre original :
  La peur
   
Note "critique" :
  1,00 
 Classement 2015
  125 / 145

Résumé :
.O

xx
.O.
En 1914, avec son ami Bertrand et le fragile Théophile, Gabriel part gaillardement au front. C'est sûr, la guerre sera vite finie. Ils en sont persuadés. Le jeune homme découvre vite l'horreur du conflit et des tranchées. La peur au ventre, il tente de survivre comme il peut, de garder un peu d'humanité. Cela passe par les lettres qu'il envoie à sa compagne Marguerite.
.O.

Xavier
@

.O.
18/08/2015
"La peur" ? Un titre étrange pour ce film qui nous fait suivre la vie d'un jeune de 19 ans qui s'engage en 1914 dans l'armée... mais un film qui ne semble pas avoir comme but premier de faire ressentir au plus profond de nous cette sensation que tant de films d'horreur essayent de faire naître avec si peu de réussite.

Dès le début du film, j'ai été en décalage avec le choix du réalisateur de ne pas synchroniser les paroles avec les images ce qui donne une impression de "faux" assez malvenue. Le film suivra Gabriel et ce choix me paraît déjà incompatible avec le sentiment de peur... car on "verra" la guerre à travers ses actions mais nous n'aurons jamais peur pour lui... pourquoi ne pas suivre plusieurs personnages que l'on retrouvera ou "perdra" au fil du film ?

Il y a bien ses amis qui servent de contre point mais son "meilleur copain" et son "ami d'enfance" héritent de rôles faméliques, le second étant une caricature de poète qui n'a vraiment pas été gâté au niveau des répliques par les scénaristes.

L’horreur de la guerre, les tranchées, la révolte contre ceux qui dirigent en restant à l'arrière ... tout est passé en revue mais cela manque de souffle et nombre de situations semblent là pour illustrer et non pour faire ressentir cette peur. Si les équipes chargées des décors n'ont pas fait les choses à moitié, cela se "sent" trop et manque de naturel ce qui ne m'a pas permis de me sentir immergé en première ligne avec ce troufion qui n'est pas un super héros mais juste un petit gars plein d’idéaux qui prennent rapidement un coup dans l'aile.

Apparemment le film est adapté d'un roman qui "montrait" la guerre comme un cauchemar dont il était impossible de sortir indemne... ce dont je ne doute pas une seconde mais le film ne transmet pas cela et je suis resté en rase campagne :-/
.O.


Première :
¤ ??
 
Studio / Ciné Live :
# ??
.O.
non critiqué
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil