La femme au tableau




 
Réalisateur :
  Simon CURTIS 
Acteurs :
  Helen Mirren, Ryan Reynolds, Daniel Brühl, ... 
     
Genre :
  Drame 
Durée :
  1 h 50 
Date de sortie :
  15/07/2015 
Titre original :
  Women in gold 
   
Note "critique" :
  2,16 
 Classement 2015
  49 / 145

Résumé :
.O

xx
.O.
Maria Altmann, une octogénaire excentrique, confie au jeune avocat Randol Schoenberg une mission des plus incroyables : l'aider à récupérer l'un des plus célèbres tableaux de Gustave Klimt, exposé dans le plus grand musée d'Autriche. Ce tableau appartiendrait à la famille de la vieille dame et aurait été volé par les nazis...
.O.

Xavier
@ @ (-)

.O.
22/08/2015
Voilà un film qui fleure bon la course aux oscars... amis qui sort en plein été ce qui montre que les frères Weinstein n'ont finalement pas cru - à raison - en son potentiel. Le coup de l'histoire vraie coupe court à toute remarque sur le scénario mais, pour une fois que cela n'est pas écrit avant même le début du film (ce qui laisse penser que certaines facilités auraient été introduites dans cette longue histoire ? ohh... quelle preuve de mauvais esprit de ma part !).

Si Helen Mirren tient son rôle sans soucis, Ryan Reynolds a bien plus de mal en jeune avocat inexpérimenté qui va être rattrapé par l'Histoire alors qu'il ne partait à l'origine que dans l'idée de se faire de l'argent. Son parcours précédent cette affaire ne plaidait pas pour lui, son inexpérience dans le domaine non plus, mais il fera la nique à tous les plus grands.... que c'est beau... mais totalement inintéressant quand on voit la façon dont sa vie de famille est traitée dans le film (avec une femme aimante qui lui dit de bien faire passer son boulot avant elle, même au moment de son accouchement).

Tout se déroule "sans accroc" sous nos yeux et les divers revers en justice, les diverses envies du personnage joué par H. Mirren, le pseudo désespoir de cet avocat de pacotille qui trouve de l'énergie quand il pensait ne plus en avoir... quel dommage d'avoir fait une histoire si linéaire qui passe aussi rapidement sur ce qui est le plus important : le combat mené, aussi beau soit-il, n'est pas anodin et réfléchir à la place que l'on donne aux oeuvres d'art aujourd'hui (135 millions de dollars un tableau ? comme pour un joueur de foot ou n'importe quoi d'autre, j'ai du mal à comprendre comment on peut atteindre des sommes aussi énormes) et sur la manière dont ce tableau en particulier était devenu une "oeuvre nationale" pour les Autrichiens... Les quelques répliques sur la manière dont Hitler a été accueilli en Autriche et sur les conséquences que cela a sur l'inconscient collectif des habitants du pays au jour d'aujourd'hui auraient mérité d'être bien plus développées, en passant du temps dans ce pays plus que de l'autre côté de l'Océan pour de nombreuses scènes sans intérêt.

Il y a de quoi réfléchir à de nombreux thèmes à partir de ce film mais j'ai eu l'impression qu'il était destiné à des scolaires, le mode prémaché étant souvent enclenché et les petits flash-back devenant de plus en plus lourd avec le temps et franchement nul lorsque le personnage revient dans sa maison 54 ans plus tard...

Bref, il y avait une base en or pour que les scénaristes se fassent plaisir mais, malheureusement, c'est le dénominateur commun qui a dû avoir raison à chaque décision prise et le film est tiède alors qu'il avait un sujet brûlant. Quel dommage.
.O.


Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # #
.O.
Cette bataille juridique d'une survivante de l'Holocauste pour récupérer son tableau volé par les nazis séduit tout d'abord grâce à la brillante Helen Mirren. (...) La démonstration manque néanmoins parfois de finesse et transforme cette histoire en combat du bien contre le mal (...).
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil