L'épreuve




 
Réalisateur :
  Erik POPPE
Acteurs :
  Juliette Binoche, Nikolaj Coster-Waldau, Lauryn Canny
     
Genre :
  Drame
Durée :
  1 h 55
Date de sortie :
  06/05/2015
Titre original :
  Tusen ganger god natt
   
Note "critique" :
  1,66
 Classement 2015
  95 / 145

Résumé :
.O

xx
.O.
Rebecca, photographe de guerre reconnue pour son travail dans le monde entier, est grièvement blessée par une explosion lors d'un reportage en Afghanistan. De retour en France, elle doit faire face à son mari et à ses filles que son métier angoisse.
.O.

Xavier
@

.O.
06/05/2015
Voilà un film qui passe complètement à côté de son sujet, le scénario simpliste semblant éviter soigneusement toute tentative de réflexion alors que la vie de ces photos-reporter en soulève un bon nombre qu'il pourrait être passionnant de dérouler.

Tout part peut-être d'un malentendu : le résumé parle du personnage interprété par Juliette Binoche comme étant celui d'une photographe de guerre reconnue dans le monde entier. Est-ce pour une série de clichés pris avec un risque inconsidéré ou pour la qualité de son travail ? Je pencherais pour la première réponse puisque, pour moi, un bon reporter est avant tout un reporter vivant...

Vu l'âge des enfants dans le film, on peut se dire que son attitude n'a pas toujours été aussi distanciée et le film aurait du jouer là-dessus, aller du côté de l'adrénaline que déclenche ce genre de scène et mettre cela en parallèle avec l'oeil humain qui "s'habitue" aux catastrophes et qui a besoin de toujours plus pour s'émouvoir.

Ne pas détacher sa famille de sa vie aurait aussi permis de mettre plus de force dans ses décisions car quelques-unes prisent, lorsque sa fille est avec elle, sont tout simplement incompréhensible et font que le personnage passe pour un automate sans vie ce qui est pour moi incompatible avec un photographe qui doit transmettre des émotions pour réussir à faire parler un cliché qui est, par définition, fixe.

Les scènes à la maison sont de piètre qualité et les scènes de guerre ne lance pas la question de l'impudeur de la présence du photographe à certains moments, la fin mettant enfin un peu d'émotions mais cela arrive bien tard pour sauver le film qui arrive à saborder de fort belle manière un sujet en or. Grrrrr... ça m'énerve !
.O.


Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# #
.O.
Le film vire vite au cliché simpliste du conflit entre femme, mari et enfants. Frustrant.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil