Enfant 44




 
Réalisateur :
  Daniel ESPINOSA
Acteurs :
  Tom Hardy, Noomi Rapace, Gary Oldman, ...
     
Genre :
  Thriller
Durée :
  2 h 15
Date de sortie :
  15/04/2015
Titre original :
  Child 44
   
Note "critique" :
  0,00
 Classement 2015
  138 / 145

Résumé :
.O

xx
.O.
A Moscou, en 1952, Leo Dimitrov est promis à un bel avenir au sein du Parti communiste. Mais alors que Staline a décrété que le crime ne pouvait exister dans son pays, Leo, agent de la Police secrète, suspecte des meurtres en série lorsqu’il découvre que plusieurs enfants sont victimes d’ « accidents » similaires.
.O.

Xavier
0

.O.
18/04/2015
Il m'arrive parfois de voir un film pour des détails... en l’occurrence son genre (policier) et son affiche, qui mettait en avant une locomotive dans la brume. Oui, cela ne fait pas beaucoup mais j'aime découvrir des films dont je n'ai pas lu le résumé ni vu d'extrait ce qui permet d'être parfaitement neutre sur son accueil (ça me fait penser que ça fait un bail que je n'ai pas reçu d'invitation pour les séances du spectateur d'UGC... mais je m'égare -p).

Me voilà assis devant cet "Enfant 44" et c'est avec stupeur (et consternation) que je découvre un Tom Hardy parler anglais avec un fort accent russe (tout en ajoutant la dose de grimace obligatoire pour montrer que son personnage est un dur à cuire). Aie, ça commence mal... enfin, on passe de l'orphelinat, aux bois alentours pour son changement de nom avant de finir en un clin d’œil (l’effet papillon ?) au Reichstag en 3 minutes où déjà le scénario fait preuve d'une finesse toute stalinienne pour nous montrer que le double du héros, un certain Vassily, est le parfait opposé de ce dernier. Le paroxysme est atteint avec une scène nullissime à la campagne ou le sketch du bon chasseur et du mauvais chasseur des "Inconnus" est remplacé par celui du bon et du mauvais militaire (oh, mais non, stooooop ! on est dans un film Hollywoodien alors on a le bon militaire au grand cœur qui n'accepte pas l'injustice...).

M'enfin, on ne va pas s'arrêter là, il y a une thèse à défendre : "il n'y a pas de meurtre au paradis" et si vous ne la comprenez pas, on vous la répétera 3 fois (ah, ces spectateurs inattentifs, quelle plaie !). Oui ? Et ? Bon ok, ça fait un peu court alors on vous montre les conditions de vie en Russie ou il faut se méfier du MGB (l'ancêtre du KGB je suppose) mais n'allez pas croire que tout le monde est à l’abri... car les jalousies internes font que ça tourne vite au vinaigre mais les gars qui ont fait le résumé du film et ont parlé d'une enquête n'ont pas dû voir le film car c'est loin d'être la préoccupation des scénaristes qui nous proposent un kouglof indigeste sur la vie des Russes avec en tête de pont ce super militaire increvable.

La seconde partie du film tourne au grand n'importe quoi, le mauvais film d'action avec enquête en mode NCIS ("vous avez remarqué les yeux injectés de sang, Grissom ?", les courses poursuites avec "méchant qui parle trop", combat dans des espaces clos ou dans la boue, incohérences flagrantes dans le scénario (le tout combiné dans la baston finale) sachant que dès que ça castagne, le réalisateur ne sait plus où donner de la tête ce qui donne quelques dérapages non contrôlés de la caméra !

Vous vous dites que ça fait beaucoup ? Attendez la fin qui est énorme dans le côté "la petite maison dans la prairie" et là vous pourrez applaudir des deux mains cette parodie rondement menée. Ah ? On me signale que ce n'est PAS une parodie mais bien un film qui croit en ce qu'il raconte !!! Sérieux, les gars ? Non, vous me taquinez ! Même pas ? bon bah c'est simplement désespérant alors :-(
.O.


Première :
¤ ? non critiqué
 
Studio / Ciné Live :
# ?
.O.
non critiqué
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil