Dear White People




 
Réalisateur :
  Justin SIMIEN
Acteurs :
  Tyler James Williams, Tessa Thompson, Kyle Gallner, ...
     
Genre :
  Comédie
Durée :
  1 h 50
Date de sortie :
  25/03/2015
Titre original :
  Dear White People
   
Note "critique" :
  2,50
 Classement 2015
  50 / 145

Résumé :
.O

xx
.O.
Un groupe d'étudiants noirs d'une prestigieuse université américaine décide de taquiner les ressorts du racisme d'aujourd'hui, les mêmes que ceux d'hier.
.O.

Xavier
@ @ (-)

.O.
25/03/2015
Ce film m'a paru totalement artificiel et encore plus avec le générique de fin qui montre que les questions soulevées par son scénario auraient mérité un traitement plus approfondi que ce que propose ce long métrage qui m'a fait pensé à un (trop) long épisode de "Sauvé par le gong", actualisé 20 ans plus tard.

J'ai très souvent eu l'impression de ne pas faire partie du public "initié" à qui serait destiné ce film et j'ai bien rigolé en lisant la critique de Télérama qui ne fait que reprendre tout ce qui est montré dans l'extrait et qui avait, en effet, attisé ma curiosité. Le monde des universités américaines, leurs castes, leurs "sociétés secrètes", c'est déjà quelque chose que je maîtrise peu... les références aux émissions américaines ont du me passer 100 km au-dessus de la tête n'ont pas aider à chasser cette désagréable sensation d'assister à un vaste spectacle qui m'a paru factice au plus haut point avec deux personnages principaux qui font davantage penser à des marionnettes qu'à des adolescents qui s'emparent de leur vie d'adulte.

Bref, le film dans sa bande-annonce semblait avoir un ton corrosif que je n'ai pas retrouvé dans sa version longue et, malgré quelques saillies bien trouvées, le jeu des stéréotypes est joué sans finesse et je me suis ennuyé. Dommage car, encore une fois, il y avait de la matière ! ;-(
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # # #
.O.
La vie d'un campus d'une grande université américaine fictive vue par quatre étudiants noirs. Des dissensions raciales aux histoires de sexe en passant par les luttes de pouvoir, tous les sujets brûlants actuels sont abordés avec pertinence et raillerie pour mieux soulever les questions sur la recherche de son identité et de sa place dans la société. Chaque protagoniste semble là pour illustrer un point précis de cette satire amusante mais trop bavarde.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil