Dark Places




 
Réalisateur :
  Gilles PAQUET-BRENNER
Acteurs :
  Charlize Theron, Nicholas Hoult, Chloë Grace Moretz, ...
     
Genre :
  Thriller
Durée :
  1 h 55
Date de sortie :
  08/04/2015
Titre original :
  Dark Places
   
Note "critique" :
  1,75
 Classement 2015
  47 / 145

Résumé :
.O

xx
.O.
Libby a 8 ans lorsque sa mère et ses sœurs se font tuer en s présence dans la ferme familiale, en 1985. Elle désigne son frère Ben, âgé de 16 ans, comme coupable. Trente ans après, le groupe d’investigateurs amateurs du Kill Club la contacte afin d’éclaircir ce souvenir cauchemardesque qui la hante. Ensemble, ils mènent l’enquête.
.O.

Xavier
@ @ (-)

.O.
18/04/2015
"Dark Places" avait pour lui la référence à "Gone Girl" puisque le film est adapté d'un bouquin écrit par la même personne et, quand on voit le scénario tordu à souhait de "Gone Girl", il y avait de quoi attendre du solide de ce côté-là (bien que ce livre soit antérieur).

J'étais donc confiant quoiqu'un peu inquiet d'avoir vu une bande annonce qui semblait en dire beaucoup mais, quand on a à son actif le scénario d'un film qui a terminé dans mon Top 5 de l'année dernière, je me dis que même si le niveau baisse, cela doit rester bon ;-)

Hum... on va dire qu'en 3 ans l'auteure a progressé ou que ceux qui ont fait l'adaptation de "Gone Girl" et de "Dark Places" n'ont pas le même brio car il y a plusieurs classes d'écart entre les deux films. En fait, cela se retrouve à tous les niveaux : que ce soit la réalisation (évidemment face à David Fincher, difficile de tenir la comparaison), les acteurs, la musique ou l'histoire... on aurait presque l'impression d'avoir un brouillon qui aurait sûrement été plus apprécié s’il avait été réalisé avant "Gone Girl".

Quel est le plus gros reproche ? Celui de ne pas se sentir du tout impliqué dans l'histoire : l'héroïne ne s'implique que pour payer son loyer, le frère derrière les barreaux s'en fiche et c'est un club "extérieur" qui va motiver le personnage principal à faire éclater la vérité. Quelle(s) vérité(s) ? Les éléments arrivent au compte-gouttes et il est impossible de les anticiper, chaque révélation faisant avancer l'histoire sans que cela ne remette en cause le spectateur qui reçoit toutes ces informations comme une secrétaire de séance qui noterait le déroulé... Impossible de se dire "je me suis fait berner par cette fausse piste" puisqu'il n'y a qu'une piste, qui arrive parfois dans des impasses, mais qui ne propose jamais de prise de positions franches et marquées.

Du coup les faits s'accumulent en version boule de neige, ce qui créer une inertie assez déconcertante : "ah ils nous rajoutent ça ? Et ça ? Ah oui, ils vont nous rajouter ça.... et, oui, ça ne manque pas !". Il y a comme un côté "mécanique" à l'histoire qui manque de fraîcheur, les thèmes abordés étant somme toute ultra classiques et la galerie de personnages secondaires très mal développée (à l’image de ce « kill club » franchement loupé), le réalisateur semblant perdu lorsqu'il n'a pas son héroïne à l'image.

Bref, rien de désagréable, mais ce film manque de vie et l'on sent trop l'écriture derrière les images alors qu'au cinéma, instaurer une atmosphère qui donnera un véritable souffle est un minimum sous peine de tomber dans un livre filmé (ce qui devient vite enquiquinant).

Ce film souffre de ce défaut et, au final, je ne me suis pas senti impliqué ce qui n'est jamais bon signe.
.O.


Première :
¤ ? non critiqué
 
Studio / Ciné Live :
# #
.O.
Entravé par d'incessants va-et-vient entre passé et présent, le suspense s'étiole et la fin est décevante.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil