Captives




 
Réalisateur :
  Atom EGOYAN
Acteurs :
  Ryan Reynolds, Scott Speedman, Rosario Dawson, ...
     
Genre :
  Thriller
Durée :
  1 h 50
Date de sortie :
  07/01/2015
Titre original :
  The captive
   
Note "critique" :
  2,83
 Classement 2015
  22 / 145

Résumé :
.O

xx
.O.
Au canada, huit ans après la disparition d'une petite fille, Cassandra, des indices semblent indiquer qu'elle est toujours en vie. Avec l'aide de la police, ses parents vont à nouveau tenter de la retrouver.
.O.

Xavier
@ @
(+)

.O.
11/01/2015
Ce "Captives" m'a captivé pendant les trois quarts du film mais il se termine en eau de boudin et c'est vraiment dommage. Le décor des chutes du Niagara est à la fois superbe et anodin pour les habitants du coin et l'enlèvement de cette fillette (et plus encore le jeu pervers qui se joue ensuite) permet une belle étude sur la culpabilité (du père, du mari, ...) et les diverses manières de réagir face aux situations "impossibles" à anticiper et sur la manière de recevoir des reproches que rien ne pourra contrer.

La narration éclatée ne m'a pas paru extrêmement brillante et même plutôt artificielle une fois que les pièces du puzzle commençaient à s'emboîter et le personnage du "méchant", très vite dévoilé mais très obscur dans ses motivations m'a intrigué avant qu'il ne soit, à la fin du film, complètement oublié dans son traitement.

Le couple de policier qui mène l'enquête est parfois très bon, parfois franchement limite... on dira qu'ils sont humain ce qui n'est finalement pas si désagréable (j'ai eu peur avec la présentation d'un personnage qui "voit tous les détails" et m'a fait craindre un pauvre épisode de série TV) et finalement ce film a trouvé un écho bizarre avec "L'affaire SK1" ou Guy Georges dit "je savais que j'allais tuer en me levant le matin" puis "si on me relâche, je le ferai à nouveau" : quelles sont les motivations du gars qui séquestre la fillette et se délecte de la réaction des parents ?? Rien de compréhensible pour le commun des mortels et c'est ce qui donne au film toute sa noirceur alors qu'il est saupoudré de neige immaculée.

Bref, j'ai bien cru commencer mon année avec un (très) bon film mais cette fin vraiment bâclée a bien fait baisser mon impression globale. Quel dommage :-(
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # #
.O.
Si la narration, sophistiquée, trouve sa cohérence entre passé et présent, le trop-plein de personnages condamne le film au superficiel. Les rôles y sont caricaturaux (le ravisseur en chef frise même le ridicule), et la dénonciation des technologies modernes, dépassée. Un thriller qui ne captive qu'a moitié.  
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil