Belles familles




 
Réalisateur :
  Jean-Paul RAPPENEAU
Acteurs :
  Mathieu Amalric, Marine Vacth, Gilles Lellouche, ...
     
Genre :
  Comédie
Durée :
  1 h 55
Date de sortie :
  14/10/2015
Titre original :
  Belles familles
   
Note "critique" :
  2,66
 Classement 2015
  120 / 145

Résumé :
.O

xx
.O.
Jérôme Varenne, un homme d'affaires installé à Shanghaï, profite de son passage en France pour tenter de débloquer la vente de la demeure familiale. C'est ainsi qu'il fait la connaissance de la belle-fille de son père, la jeune, jolie et impulsive Louise. De contretemps en contrariétés, son retour se prolonge...
.O.

Xavier
@

.O.
20/10/2015
Un film de Jean-Paul Rappeneau... c'est amusant car il n'y a pas tant de réalisateur qui peuvent jouer uniquement sur leur nom pour rameuter les spectateurs, surtout quand ils tournent aussi peu que le réalisateur de Cyrano de Bergerac (je n'avais pas 10 ans à l'époque !), du "Hussard sur le toit" (1995) et dont le dernier film commençait à dater avec "Bon voyage" qui avait atteint péniblement la moyenne en 2003).

Un casting qui allie jeunes nouveaux et acteurs confirmés (Mathieu Amalric, Karin Viard, André Dussollier avec
Marine Vacth, Gilles Lellouche et Guillaume de Tonquédec) cela devrait permettre de ratisser large et dès ce choix, on sent toutes les intentions qui s'affichent avec tellement peu de finesse que ça en devient vite exaspérant.

Vous voulez du subtil, de la bataille à fleuret mouchetée, du réaliste ? Passez votre chemin ! Ici tout doit aller vite (mais le voyage à Londres méga ultra supra important est repoussé 4 fois sans aucun remord), tout doit s'imbriquer de manière à ce qu'à la fin les petites intrigues soient résolues et les personnages casés exactement là ou on les attendait en début de film et entre-temps on a le droit au lot de petites répliques censées faire mouche, aux grandes scènes qui font plus de bruit que d'impression, aux raccourcis scénaristiques qu'on pensait complètement éculés...

"Belles familles" c'est la vie des notables de Province en mode tempête dans un verre d'eau avec un peu de fibre nostalgique, un peu de famille recomposée, un peu de méchant pas trop méchant et finalement un film chiant comme la pluie qui confond vitesse et précipitation, amour et connerie, solidité et vacuité.

Bref, un film qui contentera tous les pourfendeurs du "cinéma français" qui sévissent sur le forum business d'Allociné... Groumpf !
.O.


Première :
¤ ¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # #
.O.
Bizarrement, et malgré une fine opposition entre tradition, le film offre peu de surprises, se reposant sur des situations boulevardières convenues. (...) Même si le film reste d'une élégance et d'une ambition rythmique trop rares dans le paysage de l'actuelle comédie française.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil