Transformers : l'âge de l'extinction

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Michael BAY
Acteurs :
  Mark Wahlberg, Stanley Tucci, Kelsey Grammer, ...
     
Genre :
  Science-Fiction
Durée :
  2 h 45
Date de sortie :
  16/07/2014
Titre original :
  Transformers: Age Of Extinction
 
Note "critique" :
  2,00
 Classement 2014
  153 / 181

Résumé :
.O

xx
.O
Trois ans après les dernières aventures de nos héros "transformers : la face cachée de la lune", une organisation de scientifiques cherche en utilisant des trasnformers à répousser les limites de la technologie.
.O.

Xavier
@

.O.
25/07/2014
Hier soir c'était soirée "joujou" avec "Transformers : l'âge de l'extinction" en IMAX 3D (c'est la seconde fois de ma vie que je teste ce genre de salle après un "Tron legacy" qui ne m'avait pas laissé un souvenir impérissable :p ).

Le changement de casting voit Shia LaBeouf, 20 ans lors du 1er "Transformers" remplacé par Mark Wahlberg qui a le double de son âge mais va jouer le rôle d'un adulte ado qui n'arrive pas à faire ses lacets... Pfew, les scénaristes ont du mal à changer leurs schémas :-( d'ailleurs je ne sais pas pourquoi les scénarios des "Transformers" nous servent toujours des personnages exaspérants. Ici, nous n'échappons pas à cette règle avec le copain/collègue qu'on a envie d'éclater à la clef à molette et qui ne sert à rien du tout :-/ Le triangle « père <> fille <> petit copain non officiel » est, lui aussi, d'une faiblesse rare et, quand on sait que l'histoire s'étire sur 2h44, il y a de quoi décrocher.

Si certains humains ont vraiment un rôle à la noix (pour les autres on y reviendra plus tard), chez les Autobots ce n'est pas mieux : ils sont cinq, oui CINQ et pourtant le film réussit à en oublier la moitié : l'autobot ninja ne sert absolument à rien si ce n'est à dire un Haiku (ce qui nous fait une belle jambe) et son compère est un croisement entre « Barracuda » et « Hannibal » Smith dans "l'agence tout risque" qui aura son heure de gloire sur la fin mais qui manque cruellement de finesse.

Bref, on ne va pas voir un film d'auteur quand on regarde un "Transformers" mais pour qu'il y ait un minimum de tension, il faudrait que l'on puisse s'attacher aux personnages, non ? tenez, prenez ce transformers noir qui vient remettre de l'ordre dans la maison ? il en dit soit trop soit trop peu sur son rôle mais j’aimerais comprendre pourquoi il parait si fort au début et si nul à la fin (enfin si, on se doute : il ne pouvait pas gagner :$ ). Plus sérieusement, reprenez le sublime "Terminator 2" et vous verrez qu'un gars qui se transforme en tout ce qu'il veut peut faire flipper 100 fois plus !

Vous le comprendrez, il n'y a pas grand-chose qui peut sauver ce film... on pourra quand même noter que l'histoire des inventeurs qui se font dépasser par leurs trouvailles aurait pu donner une base plus solide et que les accointances entre les agences de sécurités du gouvernement et les mercenaires extérieurs peuvent donner des situations embarrassantes ! (quoique, là encore, la finesse ne soit pas vraiment de mise mais il faut noter le petit effort et ne pas oublier d'être bienveillant, même dans les critiques de film !)

Enfin, il faut noter que les design des Transformers en mode voiture ou leurs transformations sont quand même des petits bijoux visuels... c'est tout bête mais à certains moments je me revoyais à 6-8 ans en train de jouer aux voitures et j'avais envie de recommencer :D

Malheureusement cela ne suffit pas et, entre deux placements de produits à la discrétion "pachydermique", on a de la destruction tous azimuts, parfois amusante mais souvent consternante (le coup de l'aimant géant qui "pulse" est inutile et redondant) mais toujours accompagnée par une bande sonore qui fait trembler les sièges à défaut de marquer les mémoires (pourtant Jablonski a fait des thèmes sympa pour les précédents opus).

Bref, ce "Transformers 4" est dans la lignée des précédents et il faut vraiment avoir gardé son âme d'enfant pour l’apprécier au plus haut point. Il aura tout de même réussi à me surprendre avec ces moments qui ressemblent à de petites madeleines et qui m'ont ramené en enfance mais, sinon, cela reste bien insuffisant.

P.S. : Megatron gagne haut la main le titre de "héros ressuscité le moins utilisé de tout l'univers" mais il parait qu'ils sont repartis pour une trilogie donc ceci doit expliquer cela :-s
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# ???
.O.
non critiqué
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil