Supercondriaque

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Dany BOON
Acteurs :
  Dany Boon, Alice Pol, Kad Merad, ...
     
Genre :
  Comédie
Durée :
  1 h 50
Date de sortie :
  26/02/2014
Titre original :
  Supercondriaque
 
Note "critique" :
  2,16
 Classement 2014
  54 / 181

Résumé :
.O

xx
.O
Romain Faubert, jeune quadragénaire et célibataire endurci, a un sérieux problème : il est victime d'une grave hypercondrie proche de la paranoïa. Tous les deux jours il débarque dans le cabinet de son meilleur ami, un médecin généraliste.
.O.

Xavier
@ @

.O.
27/02/2014
On va dire que ça me fait plaisir d'être toujours dans le contre-pied de la majorité mais après être resté complètement de marbre face à la deferlante "Bienvenue chez les Cht'is" et avoir touché le fond avec "Rien à déclarer" ce qui m'avait fait passer mon tour pour "Eyjafjallajökull" je crois que j'ai trouvé le premier film ayant Dany Boon comme réalisateur que je trouve correct.

L'extrait m'avait fait sourire mais il semblait en dire déjà trop dans sa dernière partie... aller, la carte permet de ne pas payer plus cher donc je m'embarque dans une séance de 14h qui voit la grande salle de 450 place à peine remplie malgré les vacances scolaires parisiennes. Au moins ça m'évitera d'essayer de comprendre pourquoi certains sont hilares alors que je ne décroche pas un sourire... les lumière s'éteignent et le film démarre par des images aperçues dans la bande annonce. C'est une bonne chose et les concepteurs ont eu l'intelligence de piocher quasiment que des plans de la première deim-heure ce qui évite la sensation de voir un catalogue quand les scène déjà vues s'égrennent toutes les 10 minutes comme cela se fait souvent.

Le film est gentillet et Boon en fait des tonnes mais c'est le personnage et il n'y a pas tromperie sur la marchandise (avec 20 000 000 + 8 000 000 d'entrées sur ses deux méga succès, ceux qui viennent se plaindre de ça comme si ils venaient de le découvrir sont vraiment de mauvaise foi) le seul bémol viendrait du personnage interpreté par Kad Merad qui est un peu en retrait ce qui déséquilibre le duo en terme de présence à l'écran mais l'intérêt est ailleurs.

A mi film, un virage totalement inattendu se produit et le film sort des rails tous tracés de la petite comédie française planplan pour trouver un peu d'énergie dans une idée scénaristique qui ne manque pas de sel. Evidemment cela reste gentillet et il ne faudra pas chercher le coté caustique du récent "Les Rayures du Zèbre" mais tout en restant dans un humour assez qualibré, Boon propose un scénario qui garde le principe de la rencontre de deux opposés mais il propose davantage qu'avec le classique antagonistesMarseille/Lille ou France/Belgique.

Bref, si je devais noter le film sur le nombre d'éclat de rire, il n'aurait pas une note très élevée mais si je compare au dernier film des Inconnus il aurait la note maximale ! Au final j'ai passé un bon moment et si le comique proposé n'est pas tout en finesse j'ai quand même passé un moment qui était loin d'être désagréable. Une petite moyenne ? oui ça me parait honnête :-) .O.


Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :

# # # #

ou

#
.O.
POUR
(...) De traditionnelle, la comédie devient ainsi surréaliste et les gags construits sur la longueur. A cet égard, Supercondriaque est certainement son film le plus abouti, sur l'écriture comme sur la mise en scène. Et Dany Boon d'atteindre dans ce film la saveur des films de Francis Veber des années 1980, jouant parfaitement du duo retrouvé entre Kad Merad et lui. C'est un des atouts du quatrième film de Dany Boon, à coup sur celui de la maturité.

De traditionnelle, la comédie devient ainsi surréaliste et les gags construits sur la longueur.  

A cet égard, Supercondriaque est certainement son film le plus abouti, sur l'écriture comme sur la mise en scène. Et Dany Boon d'atteindre dans ce film la saveur des films de Francis Veber des années 1980, jouant parfaitement du duo retrouvé entre Kad Merad et lui. C'est un des atouts du quatrième film de Dany Boon, à coup sur celui de la maturité.


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/culture/cinema/supercondriaque-de-dany-boon-film-nul-ou-le-plus-abouti_1318554.html#pssHzYZohTX7T5SI.99


CONTRE
Au vu du délire de certains de mes confrères, le sympathique Dany Boon aurait réussi son coup. Puisqu'ils ont ri, le film est bon. Passons. Supercondriaque est nul à plus d'un titre. Sa première partie tutoie les plus mauvais de Funès, lorsque que ce génie du rire se retrouvait à faire des mimiques en gros plan ad nauseam.  (…) Face à un tel néant dramatique, le réalisateur-acteur-scénariste-dialoguiste (!) use du quiproquo et délaisse de Funès pour Michel Leeb jouant sur l'imitation grossière d'un accent étranger. Riez, bonnes gens!
.O.


Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil