Still the water

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Naomi KAWASE
Acteurs :
  Nijirô Murakami, Jun Yoshinaga, Miyuki Matsuda, ...
     
Genre :
  Drame
Durée :
  2 h 00
Date de sortie :
  01/10/2014
Titre original :
  Futatsume no mado
 
Note "critique" :
  2,33
 Classement 2014
  148 / 181

Résumé :
.O

xx
.O
Sur l'île d'Amami au Japon, les habitants vivent en respectant la nature. pour eux, un esprit divin habite chaque arbe. Un soir, Kaito aperçoit le corps d'un homme flottant dans la mer.
.O.

Xavier
@

.O.
31/10/2014 Sur les conseils d’une collègue je suis allé voir « Still the water » alors que cela fait un moment qu’il est sorti et que je n’avais pas réussi à caser la séance (vous avez dit « acte manqué » ?). J’aurais du faire attention à l’estime que porte cette collègue à des films comme "Inside Llewyn Davis" et "Blue Jasmine" deux films que j'ai clairement rejetés (oui je sais, ça va en faire hurler certains mais  :-p) mais comme elle a aussi aimé « Only lover left alive » (la bonne surprise de ce début d’année » et que ce la bande-annonce m’intriguait, je me suis laissé tenter alors qu’une autre collègue me déconseillait la séance, la musique lui ayant donné des envies de fuir...

Pour être tout a fait honnête, je cherche encore la musique qui a hérissé le poil de cette collègue (mais 3 semaines en mode "gamelan" en Indonésie cet été font que je suis plus tolérant avec les autres musiques  :$) car ça ne m'a pas paru si visible que cela  ! J'ai par contre bien ressenti toute la longueur des deux heures passées sur cette île et je crois que si le film n'avait pas été japonais (j'adore ce pays) je serais beaucoup plus critique que cela.

Les regards éthérés des personnages, les situations convenues, les poncifs "il ne faut pas aller contre la nature mais l'accompagner", les longs plans sur la mer parfois déchainée, parfois calme et pour finir la mort qui est dépassée par l'amour et un grand plongeon dans l'eau pour le personnage qui n'appréciait pas cet élément... vous voulez du symbolisme lourd'eaux, ne cherchez pas vous avez de quoi faire  :-s

Tout serait à jeter ? non et c'est presque ça le pire : il y a quelques très jolis moments que ce soit dans la chorégraphie des vagues au début du film, que ce soit dans quelques répliques qui font mouche (le génial "-je t'aime" ... "-Merci" ou le "je ne comprends rien aux femmes" auquel la fille répond "moi non plus") ou des situations qui touchent juste mais c'est tellement peu comparé à l'ensemble que je suis ressorti sans aucun enthousiasme pour ce film qui ne devait pas être en phase avec mes questions du moment. Dommage...
.O.

Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # #
.O.
Still the Water poursuit sa quête pour révéler la puissance fragile des éléments. Chez Kawase, une goutte d'eau, c'est sacré ! Alors tout un océan, pensez donc! L'action du film se situe sur une petite île où la découverte d'un corps sans vie va entraîner deux jeunes adolescents dans une quête existentielle. Rendons ici hommage à la grâce avec laquelle la cinéaste caresse les choses et parvient à nous tenir en apesanteur. Même si cette lévitation est fragilisée par un scénario trop gnangnan.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil