Qui vive

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Marianne TARDIEU
Acteurs :
  Reda Kateb, Adèle Exarchopoulos, Rashid Debbouze, ...
     
Genre :
  Drame
Durée :
  1 h 25
Date de sortie :
  12/11/2014
Titre original :
  Qui vive
 
Note "critique" :
  2,16
 Classement 2014
  69 / 181

Résumé :
.O

xx
.O
Chérif, la trentaine, tente d'obtenir son concours d'infirmier. En attendnat, il accepte un poste de vigile. Mais une bande d'adolescents qui sévissent dans le supermarché où il travaille le harcèlent et l'obligent à se mettre en danger.
.O.

Xavier
@ @ (-)

.O.
12/11/2014
"Qui vive" bénéficiait de ma part d'un a priori favorable au vu de sa bande annonce... je ne saurais expliqué pourquoi mais j'avais envie d'aimer ce film qui suis la vie d'un trentenaire qui cherche toujours le boulot de sa vie en même temps qu'une véritable impulsion pour vivre (il a été 6 ans AED, il bosse dans un supermarché et présente le concours d'infirmier).

On ne comprend pas trop quelle était l'intention du réalisateur et on "souffre" avec ce gars qui se fait emmerder par les mecs du quartier sans pouvoir rien faire, illustration assez crispante que suivre les lois n'est pas toujours le moyen de vivre le plus tranquillement (à court terme). La petite histoire avec Adèle Exarchopoulos n'est pas la partie la plus convaincante du film et lorsqu'il décide d'arrêter de se faire enquiquiner, on se dit que ça va mal tourner et ça ne manque pas.

Le scénario décide de finir sur une note positive, de montrer qu'un faux pas ne plombe pas nécessairement une vie mais ça ne sonne pas très juste et si Reda Kateb signe une jolie partition, le film est assez mineur. Bref, je ne regrette pas de l'avoir vu mais j'arais du mal à franchement le conseiller.
.O.

Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # #
.O.
Quelques semaines après Hippocrate, Reda Kateb crève une fois encore l'écran en trentenaire travaillant comme vigile en attendant de décrocher le concours d'infirmier qui va perdre pied face à une bande d'ados provocateurs. Mais hélas ce premier long pas inintéressant mais un peu trop scolaire n'est jamais à la hauteur de son interprétation. La faute à des seconds rôles sacrifiés sans raison (notamment celui de sa petite amie campée par Adèle Exarchopoulos...), à une mise en scène trop sage et à une intrigue qui avance sans jamais vraiment surprendre.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil