Paradise Lost

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Andrea Di STEFANO
Acteurs :
  Benicio Del Toro, Josh Hutcherson, Claudia Traisac, ...
     
Genre :
  Thriller
Durée :
  1 h 55
Date de sortie :
  05/11/2014
Titre original :
  Paradise Lost
 
Note "critique" :
  2,33
 Classement 2014
  63 / 181

Résumé :
.O

xx
.O
Nick et son frère, deux jeunes Canadiens, pensent avoir trouvé le paradis sur une plage de Colombie. Nick rencontre Maria, une belle colombienne dont il tombe très amoureux. mais l'oncle de cette dernière a pour nom... Pabolo Escobar.
.O.

Xavier
@ @

.O.
09/11/2014
J'avais lu que Benicio del Toro vampirisait le film par sa performance et il faut bien avouer que le mister a le chic pour trouver et composer des rôles de tout premier ordre. Un rôle ne faisant pas un film, il faut en face un bon acteur et surtout un scénario vraiment solide.

J'ai bien cru que ce dernier point allait être remporté haut la main quand j'ai vu le film démarrer pied au plancher dans se soucier de la phase d'approche, celle où le blanc bec tombé amoureux de la belle colombienne et profite plus ou moins involontairement des services de son tonton légèrement encombrant.

Malheureusement le film revient vite a du classique et nous ressort la classique boucle qui vous permettra de comprendre PARFAITEMENT ce que... Vous saviez déjà avant de vous ramener exactement aux mêmes scènes pour vous dire qu'enfin on va avancer (note aux scénaristes ou réalisateurs en manque d'idée : utiliser des scènes complémentaires ou un autre point de vue pour la même scène demanderait peut être un peu plus de boulot mais ce serait moins balourd).

Comment un blanc bec (irlandais d'après le résumé du Pariscope ce qui prouve bien qu'ils ne voient pas les films avant de pondre leur résumé puisqu'il est canadien dans l'histoire) peut tenir face à Pablo Escobar (qu'il ne semble pas connaître... On ne dira jamais assez l'importance de la culture générale lol) et son armée ? Quand on a participé aux "Hunger Games" rien ne doit vos effrayer et, c'est vrai, le jeune beau gosse ahuri réussira à feinter 40 militaires et une dizaine de guérilleros sauvé par sa bonté... C'est beau on verserait presque une larmichette.

Tout serait à jeter ? Non car, comme je l'ai dit le scénario n'est pas si mauvais et se sauve grâce à certains moment et a le bon goût de terminer proprement l'affaire. Bref, il est sur mode alternatif et c'est assez frustrant car il y avait de quoi faire dans le personnage amoureux du pays comme de la fille quelqu'un de censé mais qui pense pouvoir s'en sortir (comme souvent pour tous ceux qui mettent le doigt dans l'engrenage en pensant qu'ils en sortent quand ils veulent) et donc avoir un personnage plus fouillé, plus conscient des enjeux et bien plus intéressant.

Bref le film n'est pas mauvais mais il y avait matière à faire quelque chose de bien plus solide, de bien plus prenant, d'enlever des parties gnangnantes et de faire un bon film. Il y avait moyen mais... Ça n'a pas été fait :-(
.O.


Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # #
.O.
Magnétique, inspirant la crainte autant que le respect, Del Toro assure sur toute la ligne (de coke) en baron de la drogue. Hélas, dès qu'il quitte l'écran, le film devient terne. La faute à un scénario brinque balant, que gangrène une love story exotique et clichée. Dommage.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil