Palerme

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Emma DANTE
Acteurs :
  Emma Dante, Alba Rohrwacher, Elena Cotta, ....
     
Genre :
  Drame
Durée :
  1 h 30
Date de sortie :
  02/07/2014
Titre original :
  Via Castellana Bandiera
 
Note "critique" :
  2,50
 Classement 2014
  85 / 181

Résumé :
.O

xx
.O
Palerme, un dimanche d'été. Clara et Rosa sont en route pour assister au mariage d'une amie et se retrouvent bloquer dans une ruelle étroite d'un quartier populaire par une autre voiture, celle d'une famille revenant dela plage.
.O.

Xavier
@ @ (-)

.O.
12/07/2014
Je m'étais arrêté à la première phrase de la critique d'une amie qui va autant au cinéma que moi et qui est aussi difficile : "Je voudrais tellement vous communiquer mon enthousiasme pour Palerme !" (lire sa critique ici) pour ne rien déflorer de ce film dont je n'avais vu aucune image et dont je n'avais juste que quelques mots sur le déroulement (comme quoi c'était l'histoire de deux voitures qui se retrouvaient face à face dans une ruelle et qu'aucun des conducteurs n'acceptait de reculer pour laisser passer l'autre). Me voilà donc qui embarque une amie italienne (mais apparemment pas sicilienne car elle m'a dit que c'était compliqué à comprendre quand ils s'exprimaient dans ce langage :-s ) en lui disant qu'elle va adorer car je suis, moi aussi, persuadé que je vais (enfin) voir un grand film.

Le résultat ? j'ai dû rater un épisode ! L'idée de départ est amusante mais elle permettrait de tenir sur un court métrage voir un moyen métrage mais, ici, le film dure 1h30 et je n'ai pas ressenti la tension, le jeu d'influence auquel je m'attendais.

Explication pour les non-Italiens : se fracasser entre gars, aucun problème... s'en prendre en public à une femme ? Impensable. Étant donné que ce sont deux femmes au volant, la situation est bien bloquée et une fois les voitures dans l'impasse, après une introduction assez inutile, j'étais aux aguets pour voir comment les scénaristes allaient s'y prendre. Le début est plutôt bon, avec ce voisinage en effervescence, cette grande mère "incontrôlable" et la situation qui semble intenable... la suite est bien trop édulcorée : pourquoi ce moment-là ? Oui l'une est d'origine albanaise et n'a jamais été acceptée par sa belle famille.... oui l'autre est homosexuelle et il y a de l'eau dans le gaz avec sa copine mais... pourquoi dégoupiller à ce moment-là ? Est-ce vraiment une humiliation que de laisser passer quelqu'un ? Pourquoi se faire face et ne pas céder alors que, si l'on regarde objectivement, la politesse élémentaire aurait voulu qu'une fois "seule", la plus jeune laisse le passage à son ainé...

Coté décor, vive les raccords incompréhensibles : la rue est à géométrie variable et à de nombreux moments on pourrait caser 3 voitures... je veux bien que cela soit utilisé quand les femmes sont seules dans leur voiture, perdues au milieu de ce quartier mais quand même, on a déjà fait plus subtil !

Bref, l'affrontement en mode "cowboy" donne des moments amusants mais il manque beaucoup trop de contenu pour que le film tienne ses promesses : la tension est assez inconstante et la fin grand-guignolesque (là, il faudra m'expliquer l'intérêt car je n'ai pas dû comprendre la métaphore...).

"Palerme" aurait été une super épreuve pour des scénaristes passant un concours avec pour sujet "deux voitures sont face à face dans une ruelle mais aucun des deux conducteurs ne veut céder..." imaginez la suite. Malheureusement le scénario qui a "gagné" est trop light pour moi et, quand je vois que la réalisatrice l'a en réalité adapté d'un de ses livres, je me dis que le changement de format n'a pas du être bénéfique. Dommage :-/
.O.


Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # # #
.O.
Cette farce tragique signée par une réalisatrice venue du théâtre (...) symbolise subtilement l'affrontement entre l'Italie d'hier et celle d'aujourd'hui.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil