Les Voies du destin

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Jonathan TEPLITZKY
Acteurs :
  Colin Firth, Nicole Kidman, Jeremy Irvine, ...
     
Genre :
  Drame
Durée :
  1 h 55
Date de sortie :
  11/06/2014
Titre original :
  The Railway Man
 
Note "critique" :
  1,50
 Classement 2014
  91 / 181

Résumé :
.O

xx
.O
Durant la seconde guerre mondiale, Eric Lomax, officier écossais spécialisé dans les communications, est capturé par les japonais et détenu dans un camp de travail. L'ennemi va le forcer à participer à la construction de "la voie ferrée de la mort" entre la Thaïlande et la Birmanie. D'après une histoire vraie.
.O.

Xavier
@ @ (-)

.O.
22/06/2014
Colin Firth en mode "fan des tchou tchou" ? Le titre original ne ment pas (et la traduction française laisse une fois de plus perplexe…). Nous voilà embarqués dans une histoire qui a pour elle le fameux label "histoire vraie" qui la rend totalement inattaquable sur le fond... et il faut bien dire que lorsque les photos des deux protagonistes apparaissent au moment du générique, cela fait un petit pincement au coeur  :o)

Pour la forme, pas facile de mettre en image les démons qui hantent un soldat revenant de la guerre... ce sera donc flashback à volonté avec transition hier/aujourd'hui pas toujours très fines... la partie ancienne joue la carte de la brutalité plutôt que de suggérer : les coups sont montrés de manière répétitive et je trouve dommage que le film ne joue pas davantage la carte de la violence psychologique (cette fameuse pièce dans le fond, souvent montrée et éludée au début et largement utilisée à la fin) à mon humble avis tout aussi dévastatrice.

Ne pas montrer que les tortionnaires étaient prêts à aller aussi loin car ils subissaient de lourdes attaques de leurs cotés est une erreur car on pourrait se dire "mais pourquoi sont-ils si violents alors qu'il est évident que le gars n'a qu'un récepteur et non un émetteur" et donc revenir à la "légitimité" de la torture (je pense au film "Zero Dark Thirty" sur la traque de Ben Laden ou cela était un peu mieux touché du doigt). Ne pas expliquer pourquoi cette ligne de chemin de fer était si importante (si j'en crois le film, c'était juste pour concurrencer la SNCF et l'orient express ? Donc seulement pour un symbole de grandeur ? Rien d 'autre ??) est également dommage et rend artificielle cette construction et cette violence.

À la place, nous avons Nicole Kidman qui essaye de comprendre son mari dans le rôle de la femme un peu déboussolée mais prête à tout pour l’aider ce qui donne une composition assez fade (elle ne tente pas de se rapprocher des autres femmes de vétéran ? non non, elle va directement voir stonton Stellan Skarsgård !) que la musique omniprésente de David Hirschfelder enrobe sans finesse.

Bref, l'histoire me plaisait avant de découvrir l'extrait qui me faisait craindre la grosse machine hollywoodienne. De fait, c'est bien le cas mais le fond est suffisamment fort pour faire passer la forme et donner envie de lire le livre (les souvenirs de guerre racontés à la 1ere personne passant surement mieux  :-)
.O.

Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
#
.O.
Le présent (avec son casting de stars) phagocyte le passé et laisse le spectateur sur sa fin. Trop d'éléments restent inexpliqués. Colin Firth est juste bien et Nicole Kidman est sous-exploitée. Dommage.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil