Les Trois frères, le retour

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Didier BOUSRON, Bernard CAMPAN et Pascal LEGITIMUS
Acteurs :
  Didier Bourdon, Bernard Campan, Pascal Légitimus , ...
     
Genre :
  Comédie
Durée :
  1 h 45
Date de sortie :
  12/02/2014
Titre original :
  Les Trois frères, le retour
 
Note "critique" :
  0,66
 Classement 2014
  167 / 181

Résumé :
.O

xx
.O
Bernard, Pascal et Didier sont à nouveau réunis, mais dans de tristes circonstances : leur maman, devenue depuis longtemps citoyenne américaine, est décédée et le notaire les attends.
.O.

Xavier
0

.O.
15/02/2014
J'adore le premier (enfin ça fait un moment que je ne l'ai pas vu mais j'ai gardé le souvenir d'un grand moment de rigolade) mais j'étais circonspect devant cet épisode qui débarque sur nos écrans 18 ans après à l'instar de "3 hommes et un couffin" (1984-2003) ou "les bronzés 3" (1979-2005) ayant montré que les suites très éloignées dans le temps n’étaient pas vraiment de bonnes idées...

Enfin, on parle des Inconnus ici : vous savez, ceux qui ont bercé mon enfance et celle de mon frangin (j'ai des vidéos !!!), ceux dont on a chanté les chansons quand on était petit ("Isabelle a les yeux bleus", "Auteuil, Neuilly, Passy", ...), ceux dont je regarde encore avec délectation les sketchs quand un DVD traine par là ("Louis Croix V bâton", "les chasseurs", "l'hôpital", .... ce serait trop long de tous les citer) leur humour n'ayant pas pris une seule ride !

Les critiques assassines ne m'ont pas enlevé l'envie de voir par moi-même ce que donnait la suite des "3 frères" et j'en suis ressorti assez catastrophé : les trois bonnes blagues du film sont des histoires sans paroles (plus exactement des affiches dans des banques qui envoient des messages absolument pas subliminaux) et pour le reste vous aurez le droit à un pale copier/coller du film initial.

Si au moins cela avait été fait avec panache, j'aurais été largement satisfait mais là, c'est fait sans aucune envie. De nouveau il y a un héritage à gérer et de nouveau il y aura un personnage plus jeune à gérer au milieu des trois frères. Le petit bonhomme (7 ans à l'époque) refera son apparition en fin de film mais c'est une demoiselle qui prend le relais et Sofia Lesaffre qui prend le relais hérite d'un rôle pourri qu'elle ne parvient pas à sauver.

Il y avait 18 ans de vie à rattraper mais on se fiche royalement de ce que sont devenus les trois frères, les situations étant vite dépeintes et utilisées jusqu'à la corde sans aucune imagination : les coups tordus entre eux sont évidents, les relations avec leur femme sont prévisibles et on se retrouve dans un film qui peine à arracher des sourires (pour les éclats de rire, passez votre route).

Bref, voici une nouvelle comédie bas de gamme qui capitalisera sur le nom de ses acteurs (en effet plus d'1 million de spectateurs en première semaine, "meilleur résultat d'un film français depuis un an demi" (sic), se sont laissés berner) mais qui devrait vite s'essouffler si le nombre d'entrées était en rapport avec la qualité d'un film, cela se saurait....
.O.


Première :
¤
 
Studio / Ciné Live :
#
.O.
Au départ, on a un plaisir évident à les retrouver, comme celui que l'on a eu pour Les Bronzés 3. La comparaison ne s'arrête pas là, hélas!  Cette suite des Trois frères souffre du même problème d'écriture, que ce soit dans la conduite chaotique de son récit que dans ses vannes qu'on croirait ressorties façon Hibernatus des années 1990. Des blagues de cul répétitives, telle la scène où Pascal engloutit du bois bandé pour retrouver de la vigueur, et des jeux de mots d'un autre temps. Certes, leurs aficionados retrouveront leur univers au kitsch cheap et à la laideur assumés et leur désir de donner des lettres de noblesse au franchouillard populaire. Et le résultat au box-office sera passionnant à observer. Positif, il apportera la preuve que leur humour, aussi désuet qu'il paraisse, aura traversé les années. Hibernatus se transformera alors en Highlander!  
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil