Les combattants

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Thomas CAILLEY
Acteurs :
  Adèle Haenel, Kevin Azaïs, William Lebghil, ...
     
Genre :
  Comédie
Durée :
  1 h 40
Date de sortie :
  20/08/2014
Titre original :
  Les combattants
 
Note "critique" :
  2,83
 Classement 2014
  79 / 181

Résumé :
.O

xx
.O
Entre ses amis et la petite entreprise familiale, l'été d'Arnaud semble devoir être tranquille. Mais un jour il rencontre Madeleine, une jeune fille froide et cassante, voulant s'engager dans l'armée. Bref, son exact contraire.
.O.

Xavier
@ @ (-)

.O.
23/08/2014
J'ai vu hier soir "les combattants" à la séance de minuit (enfin, 18h mais avec le decallage horaire à encaisser... ) après un mois de sevrage cinématographique (!!!). J'espérais beaucoup de ce film à la réputation flatteuse (les affiches qui mettent en avant la critique dithyrambique de Télérama, entre autres, le font bien savoir) surtout pour la présence d'Adèle Haenel au générique, elle qui sortait de deux prestations remarquables dans des films bons voir très bons ("l'homme qu'on aimait trop" cette année et "Suzanne" l'année dernière).

Le résultat est en demi-teinte : si l'actrice est toujours aussi marquante, j'ai trouvé que son jeu évoluait peu entre le début et la fin du film. Ce n'est pas la seule concernée, le film ne parvenant pas à conserver son mystère ou plus exactement à le développer de manière convaincante.

Le jeu de l'acteur en face d'elle (après recherche sur son nom j'ai lu que Kevin Azaïs est le frère de Vincent Rottiers... en effet il y a un air de ressemblance dans le regard de ces deux garçons) est un peu trop nature et si la naïveté que cela apporte est bienvenue, le scénario revient trop vite sur les chemins trop balisés de l'attirance/répulsion entre deux personnages trop stéréotypés.

Il travaille dans le bois, à du mal à "grandir" et sortir d'une famille qui le noie involontairement mais surement. Il possède les connaissances simples et pratiques qui permettent de survivre... elle a fait des études longues, est indépendante et sans relation avec ses parents. Elle cherche constamment la difficulté et est incapable de s'attacher... mais pourtant elle se voudrait une combattante. Que va-t-il se passer entre ces personnages que tout oppose ?

J'ai eu la sensation de voir une ébauche de scénario, une idée de départ que j'aurai voulu voir se développer autrement : si certaines scènes sont amusantes avec des petites répliques qui font rire, cela ne suffit pas à mener plus loin une réflexion sur l'armée d'aujourd'hui et sur les attentes suscitées auprès des jeunes (pour le coup les 3 filles du groupe sont caricaturales) ou sur la désillusion des jeunes (ultradiplomés ou non) qui ne trouvent pas leur place dans la société.

J'aime ce côté "touristes qui se plaignent de visiter un endroit trop touristique" alors qu'eux-mêmes participent à cet état de fait et le côté ironique de nombreuses situations mais le film manque d'air pour nourrir la flamme joliment allumée au départ et qui s'est, peu à peu, éteinte chez moi.
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # # #
.O.
Les combattants est l'histoire d'une libération. Libération des corps, des coeurs, ceux de Madeleine et Arnaud, qui s'offrent une balade sauvage avant que le monde s'écroule. Les combattants est un film d'avant la catastrophe, une histoire d'amour qui se construit parce qu'il y a urgence. (...) . L'échappée belle de Madeleine et d'Arnaud, premier long métrage de Thomas Cailley, a fait l'unanimité à la dernière Quinzaine des Réalisateurs. (...) Au-delà de ces considérations critiques, "Les combattants" vaut surtout pour lui-même. Thomas Cailley filme les corps et les tempéraments avec une pureté exemplaire, joue habilement sur les rapports de force (d'un côté la frondeuse Adèle Haenel, de l'autre le doux Kevin Azaïs), ose l'humour et la métaphore sans jamais forcer le trait. "Les combattants" tient du miracle !
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil