Le Vent se lève

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Hayao MIYAZAKI
Acteurs :
  Hideaki Anno, Miori Takimoto, Hidetoshi Nishijima, ...
     
Genre :
  Animation
Durée :
  2 h 05
Date de sortie :
  22/01/2014
Titre original :
  Kaze Tachinu
 
Note "critique" :
  3,00
 Classement 2014
  124 / 181

Résumé :
.O

xx
.O
Admirateur du célèbre inventeur d'avions Giovanni Caproni, Jiro rêve lui aussi de voler dans de superbes machines sorties de son imagination. Mais, à cause de sa mauvaise vue, il ne deviendra jamais pilote. Jiro va alors travailler dans un département d'ingenierie de l'aéronautique japonaise.
.O.

Xavier
@

.O.
01/02/2014
Voici ma plus grande déception de ce début d’année. Si le programme de ce début 2014 n’est vraiment pas enthousiasmant, je fondais de grands espoirs sur le dernier film du sieur Miyazaki.

Pour être tout à fait honnête, je me sens un peu seul quand je lis les critiques dithyrambiques, que ce soit de la part des professionnels mais également des amis avec qui je partage mes sorties ciné sur divers forums et même mes parents qui ont adorés (mon père devait voir "12 years a slave" mais c'était complet, il s'est rabattu sur le Myazaki sans aucune envie et est ressorti de la salle en me disant avoir vu un chef d'oeuvre avec le thème de la création, celui de la mort et celui de l'amour qui sont parfaitement imbriqués).

Alors que s’est-il passé ? j’avais déjà entendu la bande originale du film (je suis fan du travail de Joe Hisaishi qui a fait quelques BO somptueuses comme « le château dans le ciel », « Ponyo » ou « Le Voyage de Chihiro ») et je n’avais pas beaucoup accroché, le thème démarrant bien avant de virer dans des formes qui oscillaient entre la redite d’anciens thèmes et le fade assez inhabituel sous la baguette de maitre Hisaishi.

J’avais déjà quelques doutes mais, choses incroyables, je me suis ennuyé devant ce film qui voit trop grand, trop gros et se perd dans les ellipses et les rêves du héros qui cassent constamment le rythme et m’ont laissé en rase campagne. Le tremblement de terre qui dévaste le Japon est suivi deux minutes plus tard par une réflexion qui dit que tout est reconstruit…. les voyages en train sont répétitifs et si le héros regarde par les fenêtres quand il est au Japon, il n’en sera rien quand il ira en Allemagne…. L’histoire d’amour est niaiseuse : que je croise la petite nana une première fois, une seconde fois sans la reconnaitre mais la 3e sera la bonne alors qu’il n’y a aucune explication sur la présence du héros dans les montagnes….

Les trop nombreux rêves du début cassent le rythme et nous abreuvent d'avions et de discussions entre le grand italien et le petit japonais, avec l’évocation des pyramides, des bombes à la place des passagers, etc...

Il y a bien les multiples essais/échecs qui montrent que la création n'est pas un long fleuve tranquille, mais voir le héros toujours manipuler sa règle à calcul et gribouiller des nombres ne m'a pas emballé : il y a finalement peu de discussions constructives avec les collègues, le génie parlant plus avec une arrête de poisson qu'avec ses collègues. Ajoutez à ça une musique qui très rapidement m'a laissé complètement froid (le seul thème sympa est celui de la fille mais il s'inspire fortement d'autres compositions bien plus marquantes) et vous obtiendrez un cocktail qui n'a pas été à mon gout, "Le vent se lève" étant tout en bas de la liste des Miyazaki vus pour le moment.

Aller, peut-être qu’un gentil contributeur viendra vous expliquer tout ce que j’ai raté mais, en attendant j’aurais du mal à vous le conseiller :-/
.O.


Première :
¤ ¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # # #
.O.
Les mouvements du séisme, le style documentaire pendant la grande dépression, les ciels chargés d'avions pendant la guerre, tout est si majestueusement dépeint qu'on finit par oublier qu'on est dans un dessin animé. On regrettera que le cinéaste s'attarde trop sur l'enfance du héros. Car le vrai sujet tient non pas dans les rêves d'un garçon qui voulait construire un avion, mais dans le dilemme d'un homme dont le génie va servir à tuer. Magnifique quand même.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil