La Famille Bélier

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Eric LARTIGAU
Acteurs :
  Louane Emera, Karin Viard, François Damiens, ...
     
Genre :
  Comédie
Durée :
  1 h 45
Date de sortie :
  17/12/2014
Titre original :
  La Famille Bélier
 
Note "critique" :
  2,66
 Classement 2014
  126 / 181

Résumé :
.O

xx
.O
Dans la famille Bélier, tout le monde est sourd et muet sauf Paula. L'adolescente de 16 ans, indispensable interprète de ses parets et de son petit frère, aide à l bonne marche de l'exploitation de ses parents.
.O.

Xavier
@

.O.
24/12/2014
Voici le film dont on entend parler depuis 3 mois, celui qui a reçu tous les labels des spectateurs imaginale (UGC, M6, France 2, Gaumont, ..) dans un grand chelem vu pour la dernière fois pour une "petite" comédie qui avait terminé sa carrière 19,44 millions d'entrées plus tard !

Le résultat ? un pétard mouillé qui aurait pu avoir des qualités mais qui n'arrive pas à se décider entre comédie et comédie dramatique, ce qui donne un film ni drole ni vraiment réfléchit (l'un n'empêchant pas l'autre mais l'absence des deux posant soucis !).

On passera au delà du choix de têtes d'affiches pour incarner des personnages sourds muets ("The tribe" cette année a lui poussé l'idée jusqu'au bout avec un résultat plus sincère) et la sensation de voir un film "concept" du type "on va faire original, on va mettre des personnes sourdes et muettes à l'écran" plutôt qu'un film vraiment pensé, qui prendrais place dans cette famille pour souligner le rôle de la fille qui se sent en décalage par la force des choses et qui a du mal à voir comment s'émanciper sans que cela ne pénalise sa famille (penser à soi, penser aux autres... ou trouver le juste milieu entre l'égoisme et le coté "Casper le petit fantome que tout le monde oubli").

Du coup, on a le droit à une version ado du film "les choristes" avec histoires d'amour au lycées nullissime (l'acteur qui joue le rôle du gars est vraiment mauvais), prof de chant caricatural (mais qu'est-ce qu'Eric Elmosnino est venu faire dans cette galère), pseudo campagne electorale qui arrive comme un cheveu sur la soupe et parents lourdingues au possible (François Damiens et Karin Viard pas du tout convaincants).

Bref, quelques repliques font sourire mais tout semble forcé, à l'image de cette fin qu'on voit venir de très très loin que ce soit au niveau du scénario ou de la "mise en musique" qui aurait mérité d'être utilisée bien en amont et de manière plus délicate pour montrer que quelque chose de beau au niveau sonore peut aussi bien se ressentir au niveau visuel :-)

Un @ pour la route ? oui pour le frère et la meilleure copine qui m'ont plus touché que l'ensemble des autres personnages. Le film ne mérite pas mieux maisil trouvera son public, puisqu'il conviendra parfaitement pour une sortie familiale lors de ces vacances de noël au cinéma (une première semaine à quasiment un million d'entrée le prouve...). Quel dommage car il y a nettement mieux en ce moment sur les écrans !
.O.


Première :
¤ ¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # # #
.O.
Astreint par le langage des signes à un cadre serré, Eric Lartigau (Prête-moi ta main) se met humblement au service de ce "feel good movie" plein d'humour (Eric Elmosnino, au mieux de sa forme), d'émotion, de révélation (le César du meilleur espoir féminin sera donc attribué à Louane Emera) et de... Michel Sardou. Oui, cela fait bizarre. Mais interprété par Louane Emera, cela fait du bien. Comme ce film.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil