L'Homme qu'on aimait trop

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  André TECHINE
Acteurs :
  Guillaume Canet, Catherine Deneuve, Adèle Haenel, ...
     
Genre :
  Drame
Durée :
  2 h 00
Date de sortie :
  16/07/2014
Titre original :
  L'Homme qu'on aimait trop
 
Note "critique" :
  2,50
 Classement 2014
  27 / 181

Résumé :
.O

xx
.O
La côté d'azur en 1976. De retour d'Afrique, Agnès le Roux retrouve sa mère Renée qui dirige sur la promenade des Anglais à Nice, le casino dont elle est propriétaire, le Palais de la Méditerranée.
.O.

Xavier
@ @ (+)

.O.
16/07/2014
Adèle Haenel... voici un nom qu'il faudra suivre ! après l'excellent "Suzanne" de l'année dernière, la voilà au premier plan avec Catherine Deneuve et Guillaume Canet pour une histoire étonnante puisque le nom de Maurice Agnelet me disait bien quelque chose avant de voir le film mais j'aurais été bien en peine d'expliquer pourquoi...

La bande annonce cannibalise une fois de plus le scénario mais il est vrai que l'histoire étant fortement inspirée de la réalité, les plus attentif la connaisse déjà... ce n'était pas mon cas et les relations entre le trio Deneuve-Canet-Haenel sont le point fort d'un film qui montre trois personnages aux profils fort différents mais aux points communs plus nombreux qu'on ne pourrait le penser. La forme en trio pourrait faire craindre un certain systématisme dans les relations qui, de fait, saute aux yeux a postériori mais André techiné et ses scénaristes font cela avec subtilité et les trois comédiens donnent corps à ces égoistes qui n'attendet que d'être aimé.

Le film aurait malheureusement mérité d'être plus court, la partie finale se trainant en longueur, les maquillages de Deneuve et Canet pour leur donner 30 ans de plus étant parfaitement risible et les scènes de procès sans intéret... ceci est d'autant plus dommage que la toute fin, écrite à l'écran sur les divers rebondissements suivant les multiples procès et revision laissent le champ libre à de nombreuses reflexions qui seront laissées au choix du spectateur.

bref, "L'homme qu'on aimait trop" mérite d'être vu mais il manque de peu le coche pour sa troisième arobase... @@(+) ? oui, cela me semble très bien pour lui ;-)
.O.


Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # #
.O.
Agnès Le Roux disparaît. Agnelet est accusé de meurtre. Sauf qu'il n'y a pas de cadavre. Trente ans plus tard, l'affaire est portée devant les tribunaux. Mauvaise idée de traiter cette partie juridique dans le dernier tiers du long-métrage, très au-dessous de ce qui précède. Comme s'il y avait un film de trop, qui plus est incomplet, puisque le dossier a connu des rebondissements dernièrement. Restent les deux premiers tiers, formidables de rigueur et portés par des comédiens irréprochables, dont une Catherine Deneuve au sommet.
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil