Jack et la mécanique du coeur

xxx
xxx
 
Réalisateur :
  Stéphane BERLA et Mathias MALZIEU
Acteurs :
  Mathias Malzieu, Olivia Ruiz, Grand Corps Malade, ....
     
Genre :
  Animation
Durée :
  1 h 30
Date de sortie :
  05/02/2014
Titre original :
  Jack et la mécanique du coeur
 
Note "critique" :
  1,83
 Classement 2014
  142 / 181

Résumé :
.O

xx
.O
1874, Edimbourg. Jack vient au monde par un jour d'hiver, l'un des plus froids de l'histoire de l'humanité, si bien que son coeur est gelé. Mais l docteur Madeleine remplace ce coeur fragile par une vieille horloge mécanique et le sauve.
.O.

Xavier
@

.O.
AVP le 02/02/2014

Dans une journée « rattrapage ciné » s’est glissée cette « avant-première » destinée à faire gonfler artificiellement le nombre d’entrée « premier jour » de ce dessin animé (technique classique qui se généralise ces derniers temps, une séance sans autre animation un dimanche à 15h étant censé faire le plein de gamins plus facilement que celle du mercredi à 10h).

Enfin, je m’égare sur des considérations du box-office mais nous ne sommes pas sur le forum dédié donc je vais revenir à cette séance qui a commencé d’une manière bizarre puisque nous avons eu le droit au clip de la chanson « phare » avant le début du film (à moins qu’ils ne fassent cela dans les séances classiques ???). Bonne idée ? Pas du tout, la musique ne m’enthousiasmant pas et voir des extraits du film alors qu’il va débuter 2 minutes plus tard est franchement concon….


Le film est à l'avenant avec des personnages qui ont un certain potentiel mais qui, très vite, n'évoluent pas :-( Il y a plein de chansons en français, en anglais, en charabia pour moi (mais il parait que le film est tiré d’un album du groupe Dyonisos qui en avait déjà fait des BD, ceci expliquant cela) et si j'aime bien Grand Corps Malade et Jean Rochefort, leurs personnages sont soit sous exploités, soit trop "facile" pour le Méliès de Rochefort qui se la joue loufoque mais m'a plus exaspéré qu'autre chose (et « Hugo Cabret » est déjà passé par là il n’y a pas si longtemps) soit trop peu développé pour celui de Grand Corps Malade (mais ça m’a donné envie de réécouter son superbe album « Midi 20 » et les suivants).

Quand on voit le mois de février qui s'annonce et la concurrence frontale en terme de DA la même semaine (« Minuscule », « Mister Peabody et Sherman », « Lego »,…) je doute que ce film trouve son public mais je suis mauvais pronostiqueur donc attendons mercredi et nous serons vite fixé (NDX : après deux semaines il est à 360 964 entrées ce qui n’est vraiment pas bon… mais échos des fans de l’album original sont très bons donc si vous avez la « carte » avec eux, n’hésitez pas et foncez sinon… ne venez pas dire que je ne vous ai pas prévenu ;-) ).
.O.


Première :
¤ ¤
 
Studio / Ciné Live :
# # (+)
.O.
Les chansons interprétées par Olivia Ruiz ou Grand Corps Malade s'intègrent à l'intrigue et la voix de Jean Rochefort berce le spectateur. Reste qu'on a parfois l'impression d'assister à un long clip tant le scénario manque de rebondissements. Dommage
.O.

Ajouter un commentaire

Votre note :

0
1
2-
2
2+
3
4
Nom :
E-mail :
Votre site web :
Titre :
Commentaire :
:)   :)
:(   :(
:grr:   :grr:
?!?   ?!?
Veuillez recopier ce code (4 lettres) :

Retour Accueil